> > > Congé parental : François Hollande annonce une réforme plus paritaire

Congé parental : François Hollande annonce une réforme plus paritaire

Actualité publiée dans "Société" le 08/03/2013

Ce jeudi 7 mars, à la veille de la Journée internationale des droits des femmes s’est tenue à Paris une « convention de l’égalité ». À cette occasion, François Hollande a annoncé son projet de réforme du congé parental.

Congé parental : François Hollande annonce une réforme plus paritaire
Pour beaucoup de parents, la version actuelle du congé parental reste très mal adaptée (Thomas sauzedde/CC-by)

À l’heure actuelle, le congé parental permet de s’arrêter de travailler en ne touchant plus son salaire, mais en percevant une allocation de 566 euros par mois.

Pour beaucoup de parents, ce congé tel qu’il existe actuellement est trop long, peu rétribué et surtout mal réparti entre les deux parents. Lors de la naissance d’un premier enfant, l’un des deux parents peut pour le moment prendre 6 mois de congés maximum.

Une réforme égalitaire du congé parental

Le gouvernement propose ainsi de revoir les conditions d’application du congé parental, en accordant notamment 6 mois de congés supplémentaires au second parent.

Pour le deuxième enfant, la réforme prévoit de réduire la durée maximale du congé parental à deux ans et demi pour le premier parent, au lieu des trois ans habituels, et d’accorder là aussi un congé supplémentaire de 6 mois pour le second parent.

Un système d’incitation financière est également prévu : en cas de partage du congé parental, l’allocation que touchera le second parent sera substantiellement augmentée.

Cette réforme permettrait de favoriser un meilleur partage des tâches ménagères et de la vie familiale et aurait également pour conséquence d’éviter aux femmes de s’écarter pendant une trop longue période du monde du travail.

Il faut rappeler qu’actuellement ce sont en grande majorité les femmes qui bénéficient du congé parental (97 % des parents utilisateurs). Or on constate qu’après une longue interruption de leur activité professionnelle, un grand nombre d’entre elles rencontre des difficultés à retrouver un emploi.

Sans annoncer de date d’application, le gouvernement prévoit une réforme à coût nul : « sans économies, sans dépenses non plus ».

Actualités en rapport

Les puéricultrices de l’ANPDE veulent davantage de reconnaissance

Actualité publiée dans "Société" le 14/03/2013

Les puéricultrices de l’ANPDE veulent davantage de reconnaissance

Dans le cadre de la « mobilisation pour la petite enfance » lancée par le gouvernement en novembre, l’Association nationale des puéricultrices diplômées et des étudiantes (ANPDE) publie un communiqué pour la revalorisation de la spécialité.

Comportement social : les préjugés perceptibles dès 9 mois

Actualité publiée dans "Société" le 18/03/2013

Comportement social : les préjugés perceptibles dès 9 mois

Une étude canadienne sur la psychologie infantile met à jour les signes d’un comportement social dès 9 mois. À cet âge, les bébés seraient déjà capables de reconnaître ce qui leur ressemble et ce qui est différent d’eux.

Le complément de mode de garde supprimé pour 11 % des bénéficiaires

Actualité publiée dans "Société" le 19/03/2013

Le complément de mode de garde supprimé pour 11 % des bénéficiaires

Dans le cadre de la réforme des allocations familiales, un député propose de diviser par deux le montant des prestations et de supprimer le complément de libre choix de mode de garde pour les familles dépassant un certain revenu.

Les pleurs de bébé, facteur de divorce

Actualité publiée dans "Société" le 20/03/2013

Les pleurs de bébé, facteur de divorce

D’après un sondage réalisé par la chaîne britannique Channel 4, la fréquence des réveils nocturnes dus aux pleurs des nourrissons serait responsable d’un divorce sur 3.

Le grand site de la petite enfance