> > > Le congé parental est très peu utilisé par les hommes

Le congé parental est très peu utilisé par les hommes

Actualité publiée dans "Société" le 25/01/2013

Selon une étude de la CNAF, en 2011, seuls 3,5 % des congés parentaux ont été posés par des hommes et en grande majorité de manière partielle. Plus de 70 % des hommes ayant utilisé ce congé ont ainsi poursuivi leur activité professionnelle.

Le congé parental est très peu utilisé par les hommes
1 % des Français contre 25 % des Françaises ont bénéficié du congé parental en 2011 (crimfants/CC-by-sa)

Le congé parental, différent du congé maternité

Le congé parental ou complément de libre choix d’activité (CLCA) est un droit que toutes les entreprises doivent accorder à leurs salariés s’ils le demandent. C’est un congé sans solde qui débute dès la fin du congé maternité. Le salarié n’est donc pas rémunéré pendant cette période.

Les mères, aussi bien que les pères, peuvent bénéficier de ce congé qui prend fin au plus tard lorsque l’enfant est âgé de 3 ans. Néanmoins, pour en bénéficier, le salarié doit avoir au minimum un an d’ancienneté dans l’entreprise.

Ce type de congé peut être total ou partiel et doit être demandé à l’employeur par lettre recommandée où la date et la durée du congé doivent être précisées. À son retour, le salarié doit retrouver le même poste qu’à son départ et un salaire similaire.

Pendant son congé, l’employé a le droit de bénéficier d’une formation non rémunérée et de certains compléments de la part de la caisse d’allocations familiales.

Seulement 3,5 % d’hommes concernés

Une étude publiée par la caisse nationale d’allocations familiales (CNAF) et reprise par le quotidien Le Monde montre qu’au 31 décembre 2011, les pères ne représentaient que 3,5 % de l’ensemble des bénéficiaires du congé parental.

L’étude témoigne également de grandes disparités dans l’utilisation du CLCA. Ainsi, si la majorité des femmes (56,2 %) disposant de ce congé y profitent à taux plein, 70,3 % des hommes bénéficiaires continuent de travailler à temps partiel.

Pour la CNAF, ces hommes « ne rompent ainsi pas avec le modèle prescriptif de travail masculin », et restent « des pourvoyeurs de revenu ».

Actualités en rapport

Les crèches vont devoir réserver des places aux enfants pauvres

Actualité publiée dans "Société" le 21/01/2013

Les crèches vont devoir réserver des places aux enfants pauvres

Dans le cadre de son plan quinquennal contre la pauvreté, le 1er ministre s’est intéressé aux crèches, prévoyant une réservation de 10 % de places aux enfants en situation de pauvreté. Cette mesure devrait être par la suite adaptable aux caractéristiques locales.

Pré-inscrire son enfant en crèche par Internet c’est possible

Actualité publiée dans "Société" le 31/01/2013

Pré-inscrire son enfant en crèche par Internet c’est possible

Le réseau de crèches « la Part de Rêve » propose aux parents un service en ligne optimum, en indiquant sur son site Internet le nombre de places disponibles dans chaque crèche du groupe et permettant pour la plupart une pré-inscription en ligne.

Les couches et repas devront être fournis gratuitement par les crèches

Actualité publiée dans "Société" le 18/01/2013

Les couches et repas devront être fournis gratuitement par les crèches

En 2014, les crèches devront fournir gratuitement les couches et les repas. Appliquée déjà par certaines crèches, cette obligation de la Caf est loin de faire l’unanimité des établissements, mais également des familles.

Plus d’écoles pour les moins de 3 ans en 2013

Actualité publiée dans "Société" le 16/01/2013

Plus d’écoles pour les moins de 3 ans en 2013

Le ministère de l’Éducation nationale a publié ce mardi 15 janvier une circulaire visant à améliorer la scolarisation des moins de 3 ans, notamment dans les environnements sociaux défavorisés. Des dispositions devraient être prises dès la rentrée 2013.

Le grand site de la petite enfance