> > > Les couches et repas devront être fournis gratuitement par les crèches

Les couches et repas devront être fournis gratuitement par les crèches

Actualité publiée dans "Société" le 18/01/2013

En 2014, les crèches devront fournir gratuitement les couches et les repas. Appliquée déjà par certaines crèches, cette obligation de la Caf est loin de faire l’unanimité des établissements, mais également des familles.

Les couches et repas devront être fournis gratuitement par les crèches
Une circulaire de la Caf va obliger toutes les crèches à fournir les couches aux familles (Z L/CC-by-sa)

Une obligation de la Caf

La caisse nationale d’allocations familiales a décidé d’apporter une aide supplémentaire aux familles les plus démunies, c’est pourquoi, à partir du 1er janvier 2014, les crèches se verront dans l’obligation de fournir les couches et les repas.

Jusqu’à présent, pour répondre aux mieux aux besoins et aux goûts des enfants, ce sont les familles qui fournissaient le matériel de toilette comme les couches et les goûters.

Dans les faits, depuis 2005, avec la généralisation de la prestation de service unique (PSU), le calcul des tarifs liés comprend le repas et les soins d’hygiène des enfants pendant le temps d’accueil. En d’autres termes, certains établissements sont déjà censés fournir le repas et les couches.

Pour autant, beaucoup d’établissements d’accueil des jeunes enfants, notamment dans les communes rurales, ne fournissent pas ces services, en raison notamment du surcoût engendré.

Les associations et les communes s’indignent

Pour certains parents, cette circulaire de la CAF est une mauvaise idée. La plupart craignent notamment une diminution de la qualité des repas et préfèrent continuer à donner eux-mêmes ceux qu’ils souhaitent à leurs enfants.

L’argument majeur des opposants à cette réforme reste cependant la hausse des tarifs appliqués, les communes et établissements gestionnaires ne disposant pas tous des moyens nécessaires pour appliquer cette « nouvelle » obligation sans en faire ressentir le coût aux familles.

Face à cette circulaire, les communes s’organisent.

À Séverac-le-Château, dans l’Aveyron, les parents et les salariés d’une crèche ont décidé de faire circuler une pétition pour préserver le mode de fonctionnement actuel de la structure. Certains ont même manifesté dans les rues pour faire entendre leur mécontentement.

Pour Familles Rurales « cette mesure est inappropriée », l'association ajoute que la circulaire ne correspond en rien aux demandes des familles et qu'elle « ne se justifie absolument pas en termes de respect des besoins du très jeune enfant » ce qui reste la préoccupation première.

Actualités en rapport

Plus d’écoles pour les moins de 3 ans en 2013

Actualité publiée dans "Société" le 16/01/2013

Plus d’écoles pour les moins de 3 ans en 2013

Le ministère de l’Éducation nationale a publié ce mardi 15 janvier une circulaire visant à améliorer la scolarisation des moins de 3 ans, notamment dans les environnements sociaux défavorisés. Des dispositions devraient être prises dès la rentrée 2013.

Les crèches vont devoir réserver des places aux enfants pauvres

Actualité publiée dans "Société" le 21/01/2013

Les crèches vont devoir réserver des places aux enfants pauvres

Dans le cadre de son plan quinquennal contre la pauvreté, le 1er ministre s’est intéressé aux crèches, prévoyant une réservation de 10 % de places aux enfants en situation de pauvreté. Cette mesure devrait être par la suite adaptable aux caractéristiques locales.

Le congé parental est très peu utilisé par les hommes

Actualité publiée dans "Société" le 25/01/2013

Le congé parental est très peu utilisé par les hommes

Selon une étude de la CNAF, en 2011, seuls 3,5 % des congés parentaux ont été posés par des hommes et en grande majorité de manière partielle. Plus de 70 % des hommes ayant utilisé ce congé ont ainsi poursuivi leur activité professionnelle.

L’apprentissage du langage débuterait dès la grossesse

Actualité publiée dans "Société" le 10/01/2013

L’apprentissage du langage débuterait dès la grossesse

Une étude américano-suédoise a montré que les bébés se familiariseraient avec le langage dès la 30e semaine de grossesse. Les résultats ont aussi montré qu’ils pouvaient différencier leur langue maternelle d’une langue étrangère.

Le grand site de la petite enfance