> Glossaire

Glossaire

Définitions rédigées par la rédaction de AlloCreche

ACOSS
Agence centrale des organismes de Sécurité sociale : l'ACOSS est la caisse nationale de l'URSSAF, elle gère la trésorerie des trois branches du régime général de la Sécurité sociale. L'ACOSS publie également des études et des statistiques, et gère le réseau des URSSAF dans les départements et régions.
Acsé
Agence nationale pour la cohésion sociale et l'égalité des chances : l'Acsé est chargée par le gouvernement d'améliorer le cadre de vie des habitants dans les quartiers prioritaires. Par exemple, l'Acsé finance et veille à la bonne conduite des projets de ludothèque et de LAPE.
AEI
Aide exceptionnelle à l’investissement : l'AEI est le deuxième plan d'investissement permettant de soutenir financièrement les créations de structures d'accueil de la petite enfance. Mis en œuvre en 2002, il fait suite au FIPE. L'enveloppe de l'AEI se montait à 229 millions d'euros.
AESF
Accompagnement en économie sociale et familiale : l'AESF est un accompagnement proposé aux familles qui leur permet d'être informée et conseillée par un professionnel en économie sociale et familiale.
AFEAMA
Aide à la famille pour l'emploi d'une assistante maternelle : l'AFEAMA était l'aide financière allouée aux parents pour la garde de leur enfant par une assistante maternelle agréée ou une garde à domicile. Elle n'existe plus depuis le 1er janvier 2010, date à laquelle l'AFEAMA a été remplacée par le CMG de la PAJE.
AFPS
Attestation de formation aux premiers secours : l'AFPS garantit que son titulaire a reçu une formation aux premiers secours. Les professionnels de la petite enfance, notamment les CAP petite enfance, passent l'AFPS durant leur formation. L'AFPS est aujourd'hui remplacée par le PSC1.
AGED
Allocation de garde d'enfant à domicile : l'AGED est une ancienne allocation qui était allouée aux couples actifs ou aux personnes actives seuls ayant la charge d'un enfant de moins de six ans, et faisant appel à une garde à domicile. L'AGED permettait à ses bénéficiaires de profiter de la prise en charge d'une partie des cotisations sociales lié à l'emploi de la garde à domicile. Le 1er janvier 2004, l'AGED a été remplacée par la PAJE.
AGEPI
Aide à la garde d'enfants pour parents isolés : subvention allouée aux parents en difficulté qui reprennent une activité professionnelle ou une formation, et qui doivent faire face à des frais de garde d'enfant.
ALF
Association des Ludothèques Françaises : l'ALF est une association agréée par le ministère de la jeunesse, des sports et de la vie associative. Elle favorise la création de nouvelles ludothèques sur le territoire et anime le réseau existant par diverses actions, notamment par la fête du jeu et la semaine du jeu.
AM NP
Assistante Maternelle Non Permanente : correspond aux assistantes maternelles indépendantes qui gardent des enfants confiés par les parents, dans le cadre d'un contrat avec un particulier.
AM P
Assistante Maternelle Permanente : les AM permanentes effectuent la garde d'enfants confiés par les services sociaux, comme l'aide sociale à l'enfance ou le placement familial. Les AM P sont aussi appelées assistantes familiales.
AMA
Assistante maternelle agréée : les AMA gardent des enfants à leur domicile, elles sont aussi appelées AM ou AssMat.
AMP
Aide médico-psychologique : les AMP sont des professionnelles qualifiées pour apporter à divers publics des services d'accompagnement et de soins. Les AMP peuvent notamment travailler en crèche pour l'encadrement de jeunes enfants.
AP
Auxiliaire de puériculture : les AP travaillent très souvent les établissements d'accueil des jeunes enfants. La formation dure une année et amène à l'obtention d'un diplôme d'État.
APE
Allocation Parentale d'Éducation : l'APE désigne l'ancien dispositif qui permettait de toucher une aide de la CAF, lors d'un arrêt ou d'une diminution d'activité professionnelle d'un parent. L'APE se nomme désormais le CLCA, qui fait partie de la PAJE.
ARS
Agence régionale de santé : les ARS gèrent toutes les questions sanitaires, notamment celles qui touchent aux établissements d'accueil du jeune enfant. C'est l'ARS qui décide de la fermeture pour désinfection d'une crèche.
ASE
Aide sociale à l'enfance : l'ASE regroupe l'ensemble de la politique sociale menée en France, en application de l'article L221-1 du code de l'action sociale et des familles.
ASSP
Accompagnement, soins et services à la personne : spécialité du BEP ou du baccalauréat pro permettant de se former aux métiers d'encadrement aux personnes âgées ou handicapées, mais aussi à l'encadrement non qualifié des enfants en crèche.
AVS
Auxiliaire de vie sociale : professionnelle de niveau CAP spécialisée dans le soutien aux personnes âgées ou handicapées. Les AVS peuvent cependant travailler en crèche en tant qu'agent d'encadrement.
BCG
Vaccin bilié de Calmette et Guérin : le BCG permet de se protéger contre la tuberculose. Bien que l'obligation de vaccination BCG pour les enfants ait été suspendue depuis 2007, certaines EAJE réclament encore le certificat de vaccination BCG pour l'inscription d'un enfant.
BEPA
Brevet d'études professionnelles agricoles : les agents d'encadrement en EAJE possèdent des formations diverses, y compris le BEPA option Services aux personnes.
CAF
Caisse d'Allocations Familiales : la CAF est l'organisme privé chargé d'une mission de service public qui gère notamment la PSU (prestation de service unique).
CAFERUIS
Certificat d'aptitude aux fonctions d'encadrement et de responsable d'unité d'intervention sociale : les titulaires du CAFERUIS travaillent dans les structures sociales et sont les intermédiaires entre la direction et les équipes. Un EJE peut passer son CAFERUIS pour faire progresser sa carrière.
CAP PE
Certificat d'aptitude professionnelle petite enfance : le CAP PE est une des formations les plus communes pour les agents d'encadrement en EAJE.
CASF
Code de l'action sociale et des familles : le CASF régit notamment le métier d'assistant maternel, ainsi que tous les dispositifs de soutien à l'enfance.
CCAS
Centre communal d'action sociale : les CCAS interviennent dans de nombreux domaines de l'action sociale. Ils peuvent notamment être les gestionnaires de structures d'accueil pour enfants de moins de six ans.
CCH
Code de la construction et de l'habitation : le CCH définit les règles à suivre lors de la construction d'un bâtiment, et notamment d'un établissement recevant du public (ERP), catégorie à laquelle appartiennent les EAJE.
CCN
Convention Collective Nationale : les CCN encadrent les statuts des salariés d'une branche professionnelle spécifique. Les assistantes maternelles disposent d'une CCN particulière.
CDAJE
Commission départementale de l’accueil des jeunes enfants : les CDAJE (parfois appelés CODAJE) sont organisés au niveau départemental, et ont pour but de proposer des mesures d'améliorer de l'offre d'accueil de jeunes enfants sur le territoire.
CDE
Centre Départemental de l’Enfance : les CDE contribuent à la mise en œuvre des politiques départementales de protection de l'enfance. Les CDE proposent souvent un accueil d'urgence des enfants, des adolescents et des femmes enceintes ou jeunes mères.
CEJ
Contrat enfance et jeunesse : un CEJ est un contrat passé entre la CAF et une collectivité territoriale, une commune ou une entreprise. Ce contrat encadre le financement d'une action pour l'accueil des enfants et jeunes de moins de 18 ans. Un CEJ peut être établi notamment pour financer l'ouverture d'une crèche d'entreprise.
CESU
Chèque emploi service universel : le CESU a été créé pour inciter les particuliers à faire appel aux services à domicile, en facilitant les démarches administratives pour les particuliers employeurs, et en offrant aux particuliers un crédit d'impôts. Le CESU est souvent employer lors de l'emploi d'une assistante maternelle.
CF
Crèche Familiale : les crèches familiales, aussi appelées services d'accueil familial, proposent un système d'accueil à mi-chemin entre l'assistante maternelle et la crèche. Chaque enfant est confié à une AssMat employée par la structure, et les enfants viennent à la crèche une ou deux fois par semaine.
CFA
Centre de formation d'apprentis : plusieurs CFA permettent d'obtenir, en contrat d'apprentissage, le CAP petite enfance ou le DE d'auxiliaire de puériculture.
CFAS
Code de la Famille et de l'Aide Sociale : le CFAS encadre les allocations allouées aux familles à faibles ressources, aux personnes âgées, aux personnes en difficulté pour avoir un logement, et à l'exercice la profession d'assistant ou d'auxiliaire de vie sociale.
CG
Conseil général : le conseil général intervient dans de nombreux domaines de la petite enfance, notamment pour la délivrance des agréments des assistants maternels, ou dans le financement des EAJE.
CIAS
Centre intercommunal d'action social : les CIAS ont le même rôle que les CCAS, mais il anime les actions sociales sur plusieurs communes. Les CIAS sont adaptés pour les petites communes qui n'ont pas de CCAS.
CIF
Crédit d'impôt famille : dispositif d'aide aux entreprises leur permettant de bénéficier d'un crédit d'impôt pour des dépenses destinées à concilier la vie professionnelle et familiale des salariés de l'entreprise. Par exemple, un crédit d'impôt de 50% est alloué pour le financement d'une crèche d'entreprise.
CLCA
Complément de libre choix d'activité : le CLCA est une des allocations faisant partie de la prestation d'accueil du jeune enfant (PAJE). Le CLCA est destiné aux parents ayant cessé ou réduit leur activité professionnelle pour s'occuper de leur enfant en bas âge.
CLSH
Centres de loisirs sans hébergement : les CLSH accueillent des enfants de 4 à 6 ans, et peuvent ainsi bénéficier de la prestation de service accueil temporaire (PSAT) de la CAF.
CMG
Complément de libre choix du mode de garde : le CMG fait partie des aides de la PAJE (prestation d'accueil du jeune enfant). Il permet de bénéficier d'un soutien financier pour faire garder son enfant à domicile par une assistante maternelle agrée ou une garde de domicile.
CMS
Centre médico-social : les CMS accueillent tous les citoyens qui désirent s'informer ou trouver du soutien dans tous les secteurs sociaux. Les équipes sont pluridisciplinaires, avec notamment des puéricultrices, des médecins, des assistantes sociales, etc.
CNAF
Caisse nationale des Allocations familiales : la CNAF est le nom de l'organisme privé qui gère la CAF et ses agences. Elle est en relation avec le gouvernement pour convenir notamment des COG (conventions d'objectifs et de gestion), et passe ensuite des contrats de gestion avec les antennes départements de la CAF.
CNAV
Caisse nationale d’assurance vieillesse : la CNAV est la branche sociale qui gère les retraites des salariés, y compris dans les métiers de la petite enfance.
COG
Convention d’objectif et de gestion : les COG passés entre la CNAF et l'État permettent de définir, pour une période 3 ans et depuis 1997, des objectifs pertinents et réalistes d'action sociale.
COLCA
Complément optionnel de libre choix d’activité : le COLCA est une des aides de la PAJE, elle est attribuée aux parents qui ont à charge au moins 3 enfants et dont un parent interrompt son activité professionnelle après la naissance de l'enfant.
CPE
Congé Parental d'Éducation : après la naissance ou l'adoption d'un enfant, le parent peut bénéficier sous certaines conditions d'un CPE, d'une durée de 3 ans maximum.
CPNEF
Commission Paritaire Nationale Emploi Formation Professionnelle : la CPNEF prépare et met en place les politiques de formation pour répondre aux besoins des centres sociaux, des associations de développement social local et des établissements d'accueil de jeunes enfants.
CQP GE
Certificat de Qualification Professionnelle Garde d’Enfants : le CQP GE est l'ancienne certification des assistants maternels et des gardes d'enfants.
Crèche de quartier
Les crèches de quartier désignent, selon le lexique employé par la CAF, toutes les EAJE qui relèvent de l'article L2324-1 du code la santé publique et qui sont principalement destinées aux enfants du quartier. Cette définition l'oppose ainsi aux crèches d'entreprise qui accueillent majoritairement les enfants des salariés de ou des entreprises qui ont créées la crèche.
Crèche privée
Une crèche est privée dès qu'elle est gérée par un organisme qui n'est pas public. On trouve dans les gestionnaires privés des organismes à but lucratif ou non lucratif.Dans le non lucratif, on trouve les associations loi 1901, les caisses d'allocations familiales, les mutuelles, les comités d'entreprises ou les caisses de sécurité sociale.Les organismes lucratifs sont des sociétés sous la forme de SARL, SA, EURL, ou toute autre forme de société valide pour l'exploitation d'une structure d’accueil.
Crèche publique
Les crèches publiques sont des les établissements gérés par des organismes publics. Les gestionnaires publiques sont des communes, des départements, des régions, des CCAS, des EPCI, des services d'État ou encore des administrations ou des établissements publics.
CREDOC
Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie : le CREDOC réalise depuis plus de 50 ans des analyses sur le comportements des Français dans la consommation, dans leur travail et dans leur environnement social. Le CREDOC a notamment réalisé une enquête auprès des bénéficiaires de la PAJE ou encore une évaluation des relais assistantes maternelles.
CSP
Code de la santé publique : le CSP régit notamment les établissements d'accueil des enfants de moins six ans, ainsi que le travail des assistantes maternelles.
CSS
Carrières sanitaires et sociales : qualification de niveau V (BEP), ce diplôme sera remplacé définitivement à la rentrée 2013 par le BEP ASSP (accompagnement, soins et services à la personne) et par le baccalauréat professionnel ASSP. Les titulaires du BEP CSS peuvent travailler en crèche comme agent d'encadrement.
CUCS
Contrat Urbain de Cohésion Sociale : les CUCS sont destinés à développer des actions concertées pour améliorer le cadre de vie dans les territoires en difficulté. Ils permettent notamment de financer en partie la création de lieux d'accueil parents-enfants.
DAIPE
Dispositif d’aide à l’investissement petite enfance : le DAIPE a été créé en 2004, il a permis de soutenir financièrement les créations de nouvelles places d'accueil en EAJE, et fait suite à l'AEI de 2002. Le montant de l'enveloppe du DAIPE était de 200 millions d'euros au total, dont 40 destinés à l'enveloppe centralisée qui concernait les entreprises de crèches.
DARES
Direction de l’animation, de la recherche, des études et des statistiques : la DARES produit des études et des statistiques liées à l'emploi, elle a notamment publiée une étude sur l'arrêt de travail des femmes à la naissance du premier enfant et du rapport avec l'offre de garde d'enfant.
DDASS
Direction départementale des affaires sanitaires et sociales : les DDASS intervenaient dans toutes les autorisations sanitaires, notamment celles liées aux crèches : autorisation de faire les repas sur place, autorisation d'utiliser les couches lavables, etc. Les DDASS ont été fusionnées dans les ARS (agences régionales de santé) depuis le 1er avril 2010.
DE
Diplôme d’État : un diplôme d'État est reconnu et délivré par un établissement d'enseignement supérieur public. Les professionnels de la petite enfance sont nombreux à posséder un DE : auxiliaires de puériculture, éducateurs de jeunes enfants ou puéricultrice par exemple.
DEAP
Diplôme d'État d’auxiliaire de puériculture : le diplôme est délivré aux auxiliaires de puéricultrice à la fin de leur formation et après réussite aux examens.
DEAS
Diplôme d'État d’Aide-Soignant : le diplôme est délivré aux aides-soignantes en fin de leur formation et après réussite aux examens.
DEAVS
Diplôme d'État d'auxiliaire de vie sociale : le diplôme est délivré aux auxiliaires de vie sociale à la fin de leur formation et après réussite aux examens.
DEPP
Direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance : la DEPP réalise, pour le compte du ministère de l'Éducation nationale et ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche, des rapports statistiques et d'expertise. Elle intervient notamment dans les enquêtes sur les places des jeunes enfants en école maternelle.
DETISF
Diplôme d'État de technicien en intervention sociale et familiale : le diplôme est délivré aux TISF à la fin de leur formation et après réussite aux examens.
DGAS
Direction générale de l'action sociale : la DGAS est l'ancien service de pilotage des politiques nationales et territoriales, remplacée en 2010 par la direction générale de la cohésion sociale (DGCS).
DGCS
Direction générale de la cohésion sociale : la DGCS se charge de la conception, du pilotage et de l'évaluation des politiques sociales et de solidarité. Elle veille à la cohérence de ces politiques au niveau national et territorial, notamment sur la politique familiale.
DGS
Direction générale de la santé : la DGS prépare et met en œuvre la politique de la santé publique telle qu'elle est définit dans le code de la santé publique.
DIPE
Dispositif d’investissement petite enfance : après le DAIPE en 2004, le DIPE est le dispositif de soutien financier aux EAJE créé en 2006. L'enveloppe du DIPE s'élève à 165 millions d'euros.
DNT
Déclaration nominative trimestrielle : la DNT est un formulaire à remplir par l'employeur d'une assistante maternelle ou une garde d'enfant à domicile, et à renvoyer chaque mois à l'URSSAF.
DRASS
Direction Régionale des Affaires Sanitaires et Sociales : la DRASS est l'ancienne antenne régionale attaché aux affaires sanitaires et sociales. Elle a été remplacée en 2010 par les ARS, agences régionales de santé.
Drees
Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques : la Drees rédige chaque année un rapport d'étude sur l'offre d'accueil des enfants de moins 3 ans. Des études ont aussi été rédigées sur l'encadrement dans ces structures.
DRJSCS
Direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale : ce service de l'État décentralisé intervient notamment dans la formation des EJE, puéricultrice ou auxiliaires de puériculture. Selon les départements, la DRJSCS sera chargée de faire passer les diplômes associés.
DTP
Diphtérie, Tétanos, Poliomyélite : ces trois maladies font l'objet d'un vaccin, qui est obligatoire pour tous les enfants. Les EAJE réclament un certificat de vaccination DTP pour accepter un enfant.
EAJE
Établissement d'accueil du jeune enfant : désigne dans les textes officiels toutes les structures d'accueil collectif d'enfants de moins six ans.
EJE
Éducateur de jeunes enfants : les EJE peuvent travailler en crèche dans un poste à responsabilité, notamment à la direction. Ils sont spécialisés dans l'encadrement des enfants en bas âge.
EPCI
Établissement public de coopération intercommunal : les EPCI sont des acteurs sociaux de proximité regroupant plusieurs communes afin de fournir un service qualitatif. Un EPCI peut notamment être le gestionnaire d'un établissement d'accueil d'enfants de moins de six ans.
ERP
Établissements recevant du public : définit dans l'article R*123-2 du Code de la construction et de l'habitation, le terme ERP désigne "tous bâtiments, locaux et enceintes dans lesquels des personnes sont admises, soit librement, soit moyennant une rétribution ou une participation quelconque, ou dans lesquels sont tenues des réunions ouvertes à tout venant ou sur invitation, payantes ou non." Les EAJE font partie des ERP et doivent respecter les consignes d'aménagement, de sécurité, etc.
ESAR
Exercice, Symbolique, Assemblage, Règle : le système ESAR correspond à une analyse psychologique, une classification et une organisation des jeux et des jouets précise. Il est notamment utilisé dans de nombreuses ludothèques.
ETP
Équivalent Temps Plein : l'équivalent temps plein est une unité utilisée dans le calcul des ressources humaines, lorsque plusieurs employés travaillent à temps partiel.
Facej
Fonds d'accompagnement enfance jeunesse : certaines CAF départementales ont mis en place le Facej 3, qui permet d'améliorer la qualité d'accueil des structures existantes.
FAPAIPPE
Fonds d’abondement du plan d’aide à l’investissement pour la petite enfance : le FAPAIPPE est le sixième plan d'investissement, depuis 2000, destiné à soutenir financièrement la création de nouvelles places en EAJE. L'enveloppe du FAPAIPPE était de 50 millions d'euros.
FEPEM
Fédération des particuliers employeurs de France : la FEPEM défend les intérêts des particuliers employeurs et milite pour l'emploi de particuliers à domicile.
FFEC
Fédération française des entreprises de crèches : la FFEC a pour but de promouvoir l'ouverture de structures d'accueil dans les entreprises. Elle fédère toutes les entreprises proposant des services d'accueil pour les moins de 6 ans.
FIPE
Fonds d’investissement petite enfance : le FIPE est le premier plan d'investissement, mis en place en 2001, qui permet d'aider financièrement les créations d'établissements d'accueil des jeunes enfants. L'enveloppe du FIPE était de 229 millions d'euros.
FNAS
Fonds national d’action sociale : le FNAS est utilisé par la CAF pour financer la création de nouvelles places en établissement d'accueil de jeunes enfants. L'enveloppe du FNAS est déterminée chaque année par le conseil d’administration de la CNAF, en conformité avec la convention d'objectifs et de gestion (COG) en cours.
FSE
Fonds social européen : le FSE permet à la France de disposer de 390 millions d'euros d'aides financière, entre 2007 et 2013, afin d'améliorer la qualité de l'offre de services sociaux. Certaines ludothèques ont par exemple profité du FSE dans le cadre de l'aide aux micro-projets associatifs.
IFAP
Institut de formation d'auxiliaires de puériculture : les IFAP permettent de passer le diplôme d'État d'auxiliaires de puériculture.
IFAS
Institut de formation d'aides-soignants : les IFAS sont souvent regroupés avec un IFSI (Institut de formation en soins infirmiers), ces derniers dispensent des formations pour les métiers de la petite enfance.
IFRASS
Institut de formation, recherche, animation, sanitaire et social : les IFRASS permettent de passer des formations aux métiers de la petite enfance, pour devenir auxiliaire de puériculture, éducateur de jeunes enfants ou puéricultrice.
IFSI
Institut de formation en soins infirmiers : les IFSI dispensent des formations pour les métiers de la petite enfance, notamment les diplômes d'auxiliaire de puériculture et de puéricultrice. Par ailleurs, les infirmières-puéricultrices ont d'abord suivi un cursus de formation en IFSI pour être infirmières et avant de suivre leur formation de puéricultrice.
IGAS
Inspection générale des affaires sociales : l'IGAS est un service interministériel de contrôle, d'audit et d’évaluation des politiques sociales en France. Son rôle est essentiel pour guider proprement les décisions publiques dans le domaine du social. L'IGAS réalise notamment des rapports sur les services de la PMI et les services d'assistantes maternelles sur le territoire.
IMAJE
Indicateur de mesure de l'accueil du jeune enfant : l'IMAJE est le modèle utilisé par la CAF pour mesurer l'offre d'accueil pour les jeunes enfants sur un territoire. Il prend en compte le public, l'offre d'accueil, l'usage qui en est fait et la politique des décideurs publics. L'IMAJE permet d'établir plus facilement le diagnostic et la finalisation d'un projet de crèche.
INSEE
Institut national de la statistique et des études économiques : sous la tutelle du ministère de l'Économie, des Finances et du Commerce extérieur, l'INSEE est une source fiable et essentielle en statistiques publiques. Les publications de l'INSEE sont particulièrement utiles lors de la création d'une nouvelle structure, afin d'évaluer correctement le besoin de places en crèche dans une commune.
IRAEC
Institut de Recherche Appliquée pour l’Enfant et le Couple : l'IRAEC est un des précurseurs des LAPE (lieux d'accueil parents-enfants, ou LAEP). Les psychanalystes de l'IRAEC ont ouvert en 1976 le Club parents-enfants, qui amènera au rapprochement entre l'éducation et la psychanalyse. L'IRAEC mène des recherches en parallèle de l'animation de son LAPE, situé à Paris dans le 18em.
IRFSS
Institut Régional de Formation Sanitaire et Sociale : les IRFSS proposent plusieurs formations pertinentes pour les professionnels de la petite enfance, comme les DE d'infirmier et d'auxiliaire de puériculture.
JE
Jardin d’éveil : le JE est une nouvelle forme d'EAJE, introduite en 2009, dont le but est de venir en complément de l'offre d'accueil existante, pour les enfants âgés de 2 à 3 ans. Le développement de ces structures est encore limité, et le concept en lui-même est décrié par les acteurs de la petite enfance.
JO
Journal Officiel : le JO est une publication qui reprend tous les textes de lois et décrets publiés chaque jour, excepté le lundi.
LAEP
Lieux d’Accueil Enfants Parents : voir LAPE.
LAPE
Lieu d'accueil parents enfants : les LAPE (parfois appelés LAEP) sont des lieux d'accueil pour les enfants de moins six ans. Les parents y accompagnent leurs enfants qui peuvent pratiquer des activités d'éveil sous l'encadrement de professionnels de la petite enfance.
MEN
Ministère de l’éducation nationale : le MEN intervient dans l'évaluation de l'offre d'accueil des jeunes enfants en école maternelle.
MFR
Maison familiale et rurale : les MFR permettent de passer des formations pour les métiers de la petite enfance, notamment le CAP petite enfance ou le diplôme d'État d'auxiliaire de puériculture.
MSA
Mutualité sociale agricole : la MSA est caisse d'allocation des professions agricoles. La MSA est un acteur important dans le financement de l'accueil dans jeunes enfants en milieu rural.
Ogec
Organisme de gestion de l’enseignement catholique : les Ogec font partie des organismes privés qui peuvent gérer un établissement d'accueil du jeune enfant.
PAIPPE
Plan d’aide à l’investissement pour la petite enfance : le PAIPPE est le cinquième plan d'investissement, depuis 2000, destiné à aider financièrement à la création de places en EAJE. Le PAIPPE a été créé en 2007 et l'enveloppe allouée était de 44 millions d'euros.
PAJE
Prestation d'accueil du jeune enfant : ensemble d'aides destinés aux jeunes parents suite à la naissance ou l'adoption d'un enfant. Parmi ces aides, le complément libre-choix du mode de garde permet d'avoir une aide pour la garde de son enfant par un salarié à son domicile.
PCPI
Plan crèche pluriannuel d’investissement : le PCPI est le fonds d'investissement de la CAF destiné à l'amélioration de l'offre d'accueil des jeunes enfants. Il a pour but d'accompagner les projets de création d'EAJE lorsque la CAF y est étroitement associée. L'enveloppe du PCPI est de 660 millions d'euros.
PE
Petite enfance : la petite enfance désigne la tranche d'âge de 0 à 6 ans, l'abréviation PE est utilisée régulièrement.
PIF
Points InfoFamille : les PIF ont été créés en avril 2003 pour donner aux familles un accès simplifié aux informations et aux démarches dans le secteur social.
PMI
Protection Maternelle et Infantile : la PMI est un service départemental qui assure notamment le contrôle des structures d'accueil des enfants de moins de six ans.
PS
Prestation de service : les prestations de service désignent généralement les supports financiers versés par la CAF aux EAJE, comme la prestation de service unique (PSU) ou la prestation de service accueil temporaire (PSAT).
PSAT
Prestation de service accueil temporaire : subvention allouée par la CAF aux établissements accueillant des enfants âgés de 4 à 6 ans. Elle est versée directement au gestionnaire de la structure et le tarif demandé aux parents est calculé selon leurs ressources. Le PSAT correspond à la prestation de service ordinaire (PSO) allouée aux EAJE.
PSC1
Prévention et secours civiques de niveau 1 : le PSC1 a remplacé l'AFPS et est désormais obligatoire pour l'obtention du CAP petite enfance.
PSEJ
Prestation de service enfance et jeunesse : la PSEJ est une prestation allouée par la CAF à des EAJE dans un cadre limitatif défini en unités mesurables : création de places, heures ou journées par enfant, postes équivalents à temps plein. Tous les établissements ne sont pas éligibles à la PSEJ selon leur type, ou le territoire où ils sont implantés.
PSO
Prestation de service ordinaire : la PSO est une subvention allouée par la CAF aux EAJE, aux RAM, accueils de loisir, LAPE, etc. Elle permet à ces structures de financer une partie de leurs dépenses de fonctionnement.
PSU
Prestation de Service Unique : la PSU est l'aide financière que propose la Caisse d’Allocations Familiales aux gestionnaires des structures d'accueil. La PSU est l'unique mode financement des structures d'accueil des enfants de moins de 4 ans depuis le 2 janvier 2005.
RAM
Relais Assistantes Maternelles : les RAM sont des lieux d'accueil où se rencontrent parents, assistantes maternelles et professionnels de la petite enfance. Animés par une professionnelle de la petite enfance, les parents peuvent y trouver des conseils et des informations sur les modes d'accueil. Des ateliers sont également proposés pour les enfants.
RAP
Relais assistantes parentales : les RAP sont des lieux d'accueil et d'information permettant aux parents d'être accompagné pour la sélection d'une auxiliaire parentale ou d'une assistante maternelle.
REAAP
Réseau d'Écoute, d'Appui et d'Accompagnement des Parents : les REAAP ont été créés en 1999 pour permettre aux parents de dialoguer avec des professionnels de la petite enfance. Les REAAP interviennent également dans le financement des LAPE.
RNCP
Répertoire national des certifications professionnelles : le RNCP est le répertoire officiel des certifications professionnelles, il permet de se renseigner sur un diplôme, de consulter des statistiques, connaitre les bases légales du diplôme, etc.
SEP
Section d'enseignement professionnel : de nombreux lycées disposent d'une SEP, dans lesquelles des formations pour les métiers de la petite enfance sont parfois proposées, pour le CAP petite enfance ou le DE d'auxiliaire de puériculture par exemple.
SNMPMI
Syndicat des employeurs associatifs Action sociale et médico-sociale : le SNMPMI existe depuis 1963 et a pour mission de défendre la qualité du service public offert par les services de la PMI.
SPAMAF
Syndicat professionnel des assistants maternels et assistants familiaux : le SPAMAF défend les droits des AM et des AF. Le SPAMAF milite également pour la professionnalisation du secteur.
SST
Sauveteur secouriste de travail : posséder le diplôme de SST est équivalent à l'AFPS ou au PSC1. Posséder le SST, l'AFPS ou le PSC1 est obligatoire pour obtenir le CAP petite enfance.
Taux d'effort
Taux d'effort : lorsqu'une crèche est conventionnée en PSU (prestation de service unique), la participation financière demandée à la famille est calculée en partie grâce au taux d'effort. Celui-ci est calculé par rapport au nombre d'enfants à charge de la famille.
TISF
Technicienne d'intervention sociale et familiale : les TISF sont des professionnelles de l'intervention sociale et familiale. Certaines TISF travaillent en crèche en tant qu'agent d'encadrement.
UNCCAS
Union nationale des centres communaux d'action sociale : l'UNCCAS fédère tous les CCAS et CIAS du territoire. L'UNCCAS anime son réseaux de centres, favorise la création de centres supplémentaires et informes les centres des évolutions législatives importantes.
VAE
Validation des acquis de l'expérience : dispositif permettant d'obtenir un diplôme, ou une partie d'un diplôme, sur la base de son expérience professionnelle.

Le grand site de la petite enfance