> > > Les pleurs de bébé, facteur de divorce

Les pleurs de bébé, facteur de divorce

Actualité publiée dans "Société" le 20/03/2013

D’après un sondage réalisé par la chaîne britannique Channel 4, la fréquence des réveils nocturnes dus aux pleurs des nourrissons serait responsable d’un divorce sur 3.

Les pleurs de bébé, facteur de divorce
Le sommeil du nourrisson, un facteur d’entente du couple parental ? (Thorpe Obazee/CC-by)

Le sommeil du bébé, perturbant celui des parents, nuirait à la bonne entente du couple

La chaîne de télévision britannique Channel 4  a réalisé un sondage auprès de 2 000 parents divorcés, sur les facteurs qui ont conduit à leurs séparations.

Dans 30 % des cas, les parents avouent s’être séparés à cause de nuits trop souvent interrompues par les pleurs de leur nouveau-né. Évidemment, ce ne sont pas les pleurs des nourrissons qui sont mis en causes ici, mais le manque de sommeil des parents.

Une récente étude de l’Université de Berkeley en Californie révèle en effet qu’un déficit en sommeil, quelle qu’en soit la raison, peut nuire au couple.

Les médecins s’accordent à dire que 5 heures par nuit constitueraient le minimum requis pour être opérationnel la journée et se concentrer normalement. Cela dit, à force d’accumuler les nuits courtes, le manque de sommeil peut finir par avoir des répercussions sur le comportement.

Les chercheurs de l’Université de Berkeley avancent que le manque de sommeil pourrait être un facteur nuisible au sentiment de gratitude vis-à-vis de son partenaire et à celui d’appréciation de l’autre. En d’autres termes, en manque de sommeil, il serait plus difficile d’apprécier son partenaire.

Des parents ayant un très jeune enfant ne faisant pas encore ses nuits seraient donc moins indulgents l’un avec l’autre et moins aimants, ce qui devrait expliquer les 30 % de séparations dans ces conditions.

Patience et sommeil, maîtres mots d’une bonne entente

Cela dit, si la mésentente du couple n’est due qu’au manque de sommeil des partenaires, la situation est facilement réversible en décidant de considérer le sommeil comme une priorité, et de s’accorder davantage de moments de repos, même brefs.

Enfin, avant que tous les jeunes couples ne renoncent à leur projet d’enfant par peur de se séparer juste après la naissance, rappelons que la période pendant laquelle le nourrisson se réveille la nuit dépasse rarement 6 mois ! Et encore mieux, dès 3 ou 4 mois de nombreux bébés font déjà leur nuit ! Cela dépend essentiellement de son alimentation et de son poids.

De nombreuses astuces permettent d’améliorer les nuits d’un nourrisson et donc de préserver le sommeil parental. Pour le reste, ne paniquez pas, votre petit dernier fera bientôt des nuits complètes .

Actualités en rapport

Le complément de mode de garde supprimé pour 11 % des bénéficiaires

Actualité publiée dans "Société" le 19/03/2013

Le complément de mode de garde supprimé pour 11 % des bénéficiaires

Dans le cadre de la réforme des allocations familiales, un député propose de diviser par deux le montant des prestations et de supprimer le complément de libre choix de mode de garde pour les familles dépassant un certain revenu.

Comportement social : les préjugés perceptibles dès 9 mois

Actualité publiée dans "Société" le 18/03/2013

Comportement social : les préjugés perceptibles dès 9 mois

Une étude canadienne sur la psychologie infantile met à jour les signes d’un comportement social dès 9 mois. À cet âge, les bébés seraient déjà capables de reconnaître ce qui leur ressemble et ce qui est différent d’eux.

Les puéricultrices de l’ANPDE veulent davantage de reconnaissance

Actualité publiée dans "Société" le 14/03/2013

Les puéricultrices de l’ANPDE veulent davantage de reconnaissance

Dans le cadre de la « mobilisation pour la petite enfance » lancée par le gouvernement en novembre, l’Association nationale des puéricultrices diplômées et des étudiantes (ANPDE) publie un communiqué pour la revalorisation de la spécialité.

9e journée internationale de l’allaitement vendredi 29 mars

Actualité publiée dans "Société" le 26/03/2013

9e journée internationale de l’allaitement vendredi 29 mars

La 9e édition de la Journée Internationale de l’Allaitement (JIA) se tiendra le vendredi 29 mars à la Cité des Sciences de la Villette à Paris. Cette journée s’adresse à toutes les personnes intéressées par l’allaitement maternel.

Le grand site de la petite enfance