> > > La crèche d'entreprise

La crèche d'entreprise

Fiche publiée dans "Modes de garde" le 27/09/2012 - Mise à jour le 23/05/2014

Les crèches d'entreprise, ou d'inter-entreprises, sont des structures d'accueil à destination en premier lieu des salariés de l'entreprise qui l'a créé. Elle sert aussi de crèche de proximité lorsque des places sont libres.

La crèche d'entreprise
Un accueil sur-mesure pour les salariés de l'entreprise

Présentation

Les modes de garde des crèches d'entreprises sont variés : crèche collective, halte-garderie ou multi-accueil, tout comme la gestion qui peut être assumée par l'entreprise ou confiée à un tiers.

Les crèches d'entreprise sont soumises aux mêmes contraintes que les structures gérées par les communes ou les associations. Les locaux sont adaptés aux enfants et le personnel est qualifié (puéricultrice, éducateurs de jeunes enfants, auxiliaires de puériculture, etc.). La capacité d'accueil est fixée à 60 places en accueil collectif.

À noter que les entreprises ne désirant pas ouvrir un établissement choisissent parfois de réserver des places à l'année dans des crèches existantes.

Âge des enfants

Les enfants sont accueillis de 6 mois à 3 ans, parfois jusqu'à 6 ans selon le type de structure mis en place.

Places disponibles

En tant que salarié de l'entreprise ou d'une des entreprises à l'initiative d'une crèche de personnel, vous pourrez assez facilement trouver une place à votre enfant. Si vous êtes extérieur à l'entreprise, la place sera difficile à obtenir et vous devrez vous y prendre à l'avance.

Horaires

Les horaires dépendent du mode de garde proposé par la structure, mais sont généralement calqués sur les emplois du temps des salariés de l'entreprise associée.

Tarifs

Les crèches d'entreprise peuvent choisir d'être en convention PSU avec la CAF, auquel cas elles s'engagent à vous faire payer une participation basée sur vos revenus. Cependant de nombreuses crèches d'entreprise sont gérées par des sociétés privées ou par des comités d'entreprise, les tarifs peuvent ainsi dépendre d'autres paramètres.

Avantages et inconvénients

Les crèches d'entreprise présentent les avantages suivants pour les familles :

  • des horaires totalement adaptés au travail du parent ;
  • la possibilité de voir son enfant le midi ;
  • une place beaucoup plus facile à obtenir pour les salariés ;
  • un cadre d'accueil de même qualité que les structures classiques ;
  • permet aux parents de reprendre le travail sans stress.

Les crèches de personnel ont cependant les inconvénients suivants :

  • un tarif qui peut être élevé si la structure n'est pas conventionnée ;
  • une pression possible des employeurs pour faire reprendre le travail aux parents.

La crèche d'entreprise est un mode de garde très avantageux pour les parents, il est recommandé d'en profiter si possible.

Inscription

Pour inscrire votre enfant dans la crèche de personnel de votre entreprise ou de votre administration, adressez-vous au service adapté ou au secrétariat. Si vous êtes extérieur à l'entreprise, prenez contact avec la structure d'accueil ou l'entreprise.

Conditions

Les conditions imposées aux salariés varient selon les structures, renseignez-vous au plus vite pour les connaitre. Si vous êtes extérieur à l'entreprise ou à l'institution, votre enfant ne sera accepté que si l'établissement accepte des familles extérieures et que des places sont disponibles. Des conditions peuvent être imposées aux personnes extérieures, notamment sur la distance entre le logement et la crèche.

Formalités

Les salariés doivent en général remplir de brèves formalités pour inscrire leurs enfants. Les personnes extérieures devront souvent remplir un formulaire et rencontrer le directeur de la structure.

Dossier

Le dossier d'inscription de votre enfant devra comporter en général les coordonnées de votre famille et le détail des périodes de garde voulues. Les pièces suivantes peuvent être réclamées :

  • attestation de travail, bulletin de salaire ou attestation du Pôle Emploi ;
  • justificatif de domicile datant de moins de 3 mois ;
  • photocopie du livret de famille et de l’acte de naissance de l’enfant ;
  • photocopie du carnet de vaccinations ou des vaccinations ;
  • dernier avis d’imposition ;
  • attestation de prestation CAF.

Cette liste n'est pas exhaustive et les documents réclamés dépendent des établissements.

Fonctionnement

La majorité des structures mono-accueil est gérée par le secteur public et correspondent souvent aux crèches d’hôpitaux ou à de grandes institutions publiques. Le multi-accueil, plus récent, est le mode privilégié par les crèches de personnel privées.

Gestion

En parcourant l'enquête du Drees publiée en 2011, on découvre une répartition de la gestion très différente entre les crèches de personnel mono-accueil et les multi-accueil.

Structures mono-accueil

Pour les crèches collectives en entreprise, la gestion est principalement assumée par des institutions publiques (83% des structures). Associations, sociétés privées et comités d'entreprises administre le reste des crèches collectives de personnel.

Structures multi-accueil

Les administrations publiques ne gèrent que 28% des structures multi-accueil, ce sont principalement des entités privées qui administrent les établissements multi-accueil en entreprise :

  • 21% d'entre eux sont gérés par des associations loi 1901
  • 40% par des sociétés à but commercial
  • 11% par la CAF, par des mutuelles ou des comités d'entreprises

Encadrement

L'encadrement est identique aux crèches collectives, avec au moins 40% de puéricultrices, d'éducateurs de jeunes enfants, d'auxiliaires de puériculture, d'infirmiers ou de psychomotriciens. Le reste de l'encadrement est composé de personnel à qualifications diverses, possédant par exemple le CAP petite enfance.

La direction d'une crèche de personnel est assurée par une puéricultrice ou par un éducateur de jeunes enfants, ayant tous deux au moins 3 années d'expérience professionnelle. Des conditions supplémentaires sont requises pour les EJE.

En savoir plus : code de la santé.

Financement

Les crèches de personnel peuvent être financées via la prestation de service unique (PSU), à laquelle peut se greffer un contrat enfance jeunesse (CEJ). Le gestionnaire peut aussi proposer une tarification libre, avec des avantages pour les salariés de l'entreprise ou des entreprises qui financent la structure.

Informations diverses

Évolution des crèches d'entreprise

Les crèches collectives de personnel ont suivi le virage vers le multi-accueil provoqué depuis la modification du système de subvention. Il faut cependant remarqué que la baisse s'est stoppée en 2009, où le nombre de places en crèche collective d'entreprise est stable (+0,4%).

Le multi-accueil en entreprise connait un véritable essor avec une forte progression depuis 2007 (+32%), date des premières comptabilisations de ce mode d'accueil. Une évolution favorisée par les entreprises qui désirent proposer aux salariés féminins un mode garde privilégié et réduire le poids des enfants sur la vie professionnelle des mères. Cette progression s'accompagne par une multiplication des entreprises de gestion privée de structure d'accueil.

Capacité d'accueil

D'après l'enquête menée par la Drees sur 2011, les capacités d'accueil en crèche de personnel se situent généralement dans une fourchette allant de 20 à 60 places.

Le grand site de la petite enfance