> > > Les TIC au service des assistantes maternelles

Les TIC au service des assistantes maternelles

Actualité publiée dans "Actualité locale" le 07/02/2013

Pour faciliter la vie des assistantes maternelles, la ville de Pessac, en Aquitaine, a su mettre à profit le développement des nouvelles technologies. Des badges électroniques et des téléphones remplacent désormais les feuilles de pointages et les déclarations papier.

Les TIC au service des assistantes maternelles
À Pessac, la mairie mise sur les NTIC pour faciliter le quotidien des nounous (Carmen Buze/CC-by-sa)

Un système expérimenté depuis 2 ans

Depuis octobre 2011, plusieurs des 50 assistantes maternelles employées par le centre communal d’action sociale disposent d’un téléphone spécialement équipé par la technologie « near field communication » (NFC) sans contact.

Désormais, les parents n’ont plus à signer de feuilles de pointage lorsqu’ils déposent et reprennent leur enfant. L’enregistrement se fait simplement par le passage d’un badge spécial devant le téléphone de l’assistante maternelle.

Pour les professionnelles, l’outil s’avère des plus pratiques puisqu’il leur évite de rapporter chaque mois les fiches de pointage au centre communal d’action sociale (CCAS) et permet d’établir automatiquement la facture des parents et le salaire de l’assistante maternelle.

Un investissement de plus de 10 000 euros

Tout ce projet a été créé en partenariat avec la ville de Pessac, les services informatiques de la ville, la société Tag & Play et l’opérateur Orange. Pour la fin de l’été, la ville prévoit que toutes les assistantes maternelles soient équipées de ces téléphones.

En 2012, les aides à domicile de Pessac ont aussi pu bénéficier de ces appareils. Sur le même principe de télétransmission des données et sur la même base de fonctionnement (badge + téléphone), les aides à domicile disposent ainsi de feuilles de route complètes et automatisées.

Au total pour équiper les nounous de Pessac, c’est un investissement de 12 000 euros qui a été nécessaire. Le financement de ce dispositif, lui, reviendrait à 10 000 euros par an.

Actualités en rapport

Bordeaux : Un don de 304 000 euros pour la création d'une crèche

Actualité publiée dans "Actualité locale" le 20/12/2012

Bordeaux : Un don de 304 000 euros pour la création d'une crèche

Une femme de 97 ans, ancienne médecin, a fait un don de plus de 300 000 euros à la ville de Bordeaux pour la construction d'une crèche. Le maire de la ville s'en réjouit alors que l'opposition, elle, s'indigne.

Bordeaux : Des recrutements annoncés dans les crèches municipales

Actualité publiée dans "Actualité locale" le 24/04/2013

Bordeaux : Des recrutements annoncés dans les crèches municipales

Suite à un mouvement de grève très suivi du personnel de la petite enfance à Bordeaux, la mairie a annoncé une dizaine de recrutements pour combler les effectifs. Un premier pas indispensable selon les syndicats.

Bordeaux : l’opposition remet en cause l’attribution des places en crèche

Actualité publiée dans "Actualité locale" le 13/06/2013

Bordeaux : l’opposition remet en cause l’attribution des places en crèche

À Bordeaux, alors que s’allongent les listes d’attentes pour obtenir une place en crèche, les élus socialistes de l’opposition remettent en cause l’actuel système d’attribution des places en crèche qu’ils jugent « injuste et opaque ».

Un projet d'accueil enfants-parents (LAEP) à Blaye en Gironde

Actualité publiée dans "Actualité locale" le 18/07/2012

Un projet d'accueil enfants-parents (LAEP) à Blaye en Gironde

Au conseil de la communauté des communes de Blaye, en Gironde, les élus ont voté en faveur de la création d'un lieu d'accueil enfants-parents (LAEP).

AlloCreche 33

AlloCreche, le portail de la petite enfance, vous fournit la liste des crèches de la Gironde, ou encore des informations, actualités locales du 33, conseils pratiques, etc. Consultez par exemple les meilleures structures d'accueil à Bordeaux, Mérignac, Pessac, Talence, Villenave-d'Ornon et dans les villes de ce département.

Le grand site de la petite enfance