> > > Enceinte ou jeune maman, les ateliers de chant ça détend

Enceinte ou jeune maman, les ateliers de chant ça détend

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 30/01/2013

L’Association française de chant prénatal, musique et petite-enfance propose régulièrement, par le biais de son réseau d’animateurs, des ateliers de chant prénatal et de chants avec les tout-petits sur tout le territoire français.

Enceinte ou jeune maman, les ateliers de chant ça détend
Chanter pendant et après la grossesse est bon pour la mère et le bébé (nizzzat/CC-by)

Créée en 2004 l’association française de chant prénatal devenue depuis 2011 Association française de chant prénatal, musique et petite-enfance veille à la bonne santé des mamans et des tout-petits par le chant.

Répartis en métropole et dans les DOM, les animateurs formés par l’association proposent aux parents deux grands types d’activité : le chant prénatal et le chant avec bébé.

Des vocalises pendant l’accouchement

Maria Callas ou casserole, peu importe, l’importance de la méthode réside dans la voix du parent. L’association distingue quatre étapes ou « vocations » au chant prénatal :

Le bien-être pendant la grossesse : l’acte même de chanter permet à la mère d’apprivoiser en quelque sorte son corps, agissant tant sur la mobilisation du corps et des muscles que sur la souplesse de la respiration.

La relation à l’enfant à naitre : Le chant de la mère produit des vibrations internes que le bébé peut ressentir comme une sorte de « massage sonore ».

L’accompagnement de l’accouchement : ici, le chant est présenté comme un « complément ». « Le travail de sons aide à traverser les douleurs de l’accouchement et des suites de couches », assure l’association.

La continuité après la naissance. Pour l’asso, « “l’après” est au moins aussi important que “l’avant” ». La continuité des activités de chant offre à la mère un soutien supplémentaire après l’accouchement, permettant à la jeune maman de se réapproprier son corps.

Des ateliers pour les moins de 3 ans

Ouvert aux enfants de 2 mois à 3ans accompagnés d’un adulte, l’atelier « chant avec bébé » pourrait être présenté comme un cours d’éveil.

« L’idée est de faire de la musique avec bébé plutôt que de faire de la musique pour lui», précise l’association. Des chants et comptines pour animer les journées et soirées à la maison avec bébé et éveiller son esprit aux sons, rythmes et mélodies.

Pour participer à ces ateliers, il suffit de se rendre sur le site de l’association : chantprenatal.com, et de contacter directement l’animateur le plus proche grâce à l’annuaire disponible en ligne.

Actualités en rapport

L’Union européenne autorise un nouveau vaccin contre la méningite B

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 24/01/2013

L’Union européenne autorise un nouveau vaccin contre la méningite B

L’agence européenne du médicament a autorisé la commercialisation d’un vaccin contre les méningocoques de type B, responsables de la majorité des méningites en Europe. Les États membres de l’UE doivent maintenant trancher sur sa mise en vente.

La balance high-tech pour bébé de Withings est enfin commercialisée

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 22/01/2013 - Mise à jour le 23/06/2014

La balance high-tech pour bébé de Withings est enfin commercialisée

La nouvelle balance interactive « Smart Kid Scale » de Withings est enfin commercialisée. Permettant un suivi régulier via smartphone, l’outil est déjà annoncé comme une véritable révolution.

Dépistage néonatal : le test de Guthrie amélioré flirte avec l'éthique

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 17/01/2013

Dépistage néonatal : le test de Guthrie amélioré flirte avec l'éthique

Utilisé depuis une cinquantaine d’années, le test de Guthrie effectué dans les premiers jours de vie de l’enfant a été perfectionné et permettrait dorénavant de dépister 50 pathologies. Pour certains, cette nouvelle portée soulève un recadrage éthique.

Le lait maternel est bon pour la flore intestinale de l’enfant

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 09/01/2013

Le lait maternel est bon pour la flore intestinale de l’enfant

Selon une étude réalisée en Espagne, le lait maternel contiendrait plus de 700 espèces de bactéries, ce qui serait une bonne chose pour la flore intestinale de l’enfant. Certains facteurs peuvent néanmoins diminuer cette qualité de lait.

Le grand site de la petite enfance