> > > De la bonne utilité des tétines et tototes pour bébé

De la bonne utilité des tétines et tototes pour bébé

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 13/05/2013

À l’heure où l’utilisation de la tétine fait encore débat, des chercheurs suédois y ont trouvé un intérêt non négligeable dans la construction du système immunitaire des bébés, lié à la salive de leurs parents.

De la bonne utilité des tétines et tototes pour bébé
Non, la tétine n’est pas si mauvaise pour les enfants (Féron Benjamin/CC-by-sa)

La salive des parents : une protection contre les microbes

Une étude, menée par des chercheurs de l’Université de Göteborg en Suède, a démontré que le meilleur comportement à adopter par les parents pour nettoyer la tétine de leurs enfants serait d’utiliser leur salive.

Dans cette étude, des mères de famille et 184 enfants ont été suivis sur 3 ans. Aux 6 mois de l’enfant, les chercheurs ont noté que 65 des parents interrogés nettoyaient la sucette en la mettant dans leur bouche, alors que la majorité la passait simplement sous l’eau.

D’après ces recherches, les risques de contracter de l’eczéma et de l’asthme à 18 mois diminueraient ainsi de, respectivement, 63 et 88 %, lorsque les tétines des enfants ont été en contact avec la salive des parents.

Pour les chercheurs, la salive est une source très riche de bactéries et de virus, c’est pourquoi le transfert du parent à l’enfant permettrait de renforcer le système immunitaire des nourrissons.

La tétine fait toujours débat

La tétine reste tout de même controversée, pour beaucoup de parents, elle gênerait l’apprentissage du langage et pourrait être à l’origine de sévères troubles du sommeil étant donné que l’enfant en aura besoin à chaque fois pour se rendormir.

Mais, la totote a tout de même quelques avantages. Elle sert par exemple d’antidouleur et permettrait aussi de prévenir la mort subite du nourrisson.

Autre point positif, les bébés ayant une tétine passeraient plus facilement du sommeil à l’éveil en cas de problèmes et auraient « un meilleur équilibre entre les facteurs qui accélèrent le cœur et ceux qui font baisser la fréquence cardiaque », précise le docteur Inge Harrewijn, pédiatre à Montpellier, sur le site enfant.com.

Actualités en rapport

Bébés nageurs : le Chlore, un facteur allergisant

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 21/05/2013

Bébés nageurs : le Chlore, un facteur allergisant

Selon une étude du centre de toxicologie et de pharmacologie appliquée de Louvain, l’exposition au chlore avant l’âge de 3 ans augmenterait le risque d’allergie. Cette découverte remet en cause la pratique des bébés nageurs.

Le co-dodo multiplie par 5 les risques de mort subite du nourrisson

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 23/05/2013

Le co-dodo multiplie par 5 les risques de mort subite du nourrisson

Les spécialistes dénoncent à nouveau le co-dodo, s’appuyant sur une nouvelle étude britannique selon laquelle, le fait de dormir avec son tout-petit augmenterait de 5 fois le risque de mort subite du nourrisson.

Une prothèse de trachée imprimée en 3D sauve la vie d’un nouveau-né

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 27/05/2013

Une prothèse de trachée imprimée en 3D sauve la vie d’un nouveau-né

Un bébé de 2 mois atteint d’une rare maladie respiratoire a été sauvé par une prothèse de trachée, réalisée à l’aide d’une imprimante 3D. Un succès qui pourrait être le premier pas d’une véritable révolution médicale.

La conscience de l’enfant se développe dès 5 mois

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 23/04/2013

La conscience de l’enfant se développe dès 5 mois

Chez des enfants de 5 mois, des chercheurs ont repéré les mêmes marqueurs neurologiques responsables de la conscience, que chez l’adulte. Le mécanisme de la conscience serait donc bien présent chez les bébés, mais simplement plus lent que chez l’adulte.

Le grand site de la petite enfance