> > > La conscience de l’enfant se développe dès 5 mois

La conscience de l’enfant se développe dès 5 mois

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 23/04/2013

Chez des enfants de 5 mois, des chercheurs ont repéré les mêmes marqueurs neurologiques responsables de la conscience, que chez l’adulte. Le mécanisme de la conscience serait donc bien présent chez les bébés, mais simplement plus lent que chez l’adulte.

La conscience de l’enfant se développe dès 5 mois
À 5 mois, un bébé est beaucoup plus éveillé qu’on ne le croit (Jim Champion/CC-by-sa)

Des scientifiques reconnaissent la présence de la conscience chez les bébés

Les modes de communication des bébés sont bien différents de ceux de l’adulte. Regards, pleurs, mouvements, contractions musculaires ; difficile pour les parents comme pour les chercheurs de déchiffrer ce code.

Pendant très longtemps, ces gestes et réactions de bébés ont été considérés comme des comportements automatiques, réflexes et donc, inconscients.

Récemment, une équipe de scientifiques a observé chez des nourrissons de 5 mois, la présence de marqueurs neurologiques qui, chez l’adulte serait le temple de la conscience.

À 5 mois, la conscience du bébé est née

Ce sont les chercheurs du Laboratoire de sciences cognitives et psycholinguistiques (LSCP, CNRS) à Paris en collaboration avec leurs collègues du NeuroSpin (Inserm, CEA) qui ont découvert chez des bébés de 5 mois des signes de conscience.

Les chercheurs ont observé, à l’aide d’un encéphalogramme, l’activité neuronale de 80 nourrissons âgés de 5 à 15 mois. Pour tous, ils ont repéré le même mécanisme cérébral que chez l’adulte :

  • dans les premières 200 à 300 millisecondes, la réaction cérébrale est non consciente
  • après 300 millisecondes commence une seconde réponse consciente.

Un mécanisme plus lent que chez l’adulte

C’est la seconde réponse, dite « tardive », qui est considérée comme un marqueur neuronal de la conscience. Pour tous les bébés observés, les chercheurs ont repéré cette réponse tardive, confirmant cette « signature neuronale de la conscience. »

Cependant, plus l’enfant est jeune, plus la réponse tardive est lente. Alors que cette réponse est observée autour de 300 ms chez l’adulte, elle n’apparaît chez les nourrissons qu’après une seconde.

Actualités en rapport

Le paracétamol augmente le risque d’allergies chez les tout-petits

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 18/04/2013

Le paracétamol augmente le risque d’allergies chez les tout-petits

Une récente étude belge a montré que le paracétamol, souvent utilisé en cas de fièvre, pouvait augmenter les risques d’allergies chez les nourrissons. L’ibuprofène serait lui aussi déconseillé chez les tout-petits.

Le ministère de la Santé allège la vaccination des nourrissons

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 17/04/2013

Le ministère de la Santé allège la vaccination des nourrissons

Mardi 16 avril, le ministère de la Santé a rendu public le nouveau calendrier des vaccinations. Il a été simplifié afin de favoriser le respect des vaccinations et d’améliorer la protection vaccinale individuelle et collective.

L’ANSES confirme la dangerosité du Bisphénol A

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 10/04/2013 - Mise à jour le 25/07/2014

L’ANSES confirme la dangerosité du Bisphénol A

L’ANSES a fait part des résultats de son évaluation sur les risques liés au Bisphénol A. L’agence est formelle, l’absorption de Bisphénol A par la femme enceinte représente bel et bien un risque pour le futur enfant à naître.

De la bonne utilité des tétines et tototes pour bébé

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 13/05/2013

De la bonne utilité des tétines et tototes pour bébé

À l’heure où l’utilisation de la tétine fait encore débat, des chercheurs suédois y ont trouvé un intérêt non négligeable dans la construction du système immunitaire des bébés, lié à la salive de leurs parents.

Le grand site de la petite enfance