> > > Autisme : de nouvelles études pour comprendre le handicap

Autisme : de nouvelles études pour comprendre le handicap

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 14/11/2011

Dans une étude publiée la semaine dernière dans une revue scientifique américaine, des chercheurs se sont penchés sur l'autisme et ces symptômes. D'après eux, les enfants autistes auraient plus de neurones et un cerveau plus gros que l'ordinaire.

Autisme : de nouvelles études pour comprendre le handicap
De nouveaux résultats pour mieux comprendre l'autisme (Kevinfruet / CC-by-sa)

67 % de neurones en plus

Dans l'opinion générale, les enfants autistes sont dépeints comme de véritables génies, limités dans leur intellect par une sociabilité très fragile, capable de résoudre immédiatement des problèmes très complexes, mais inaptes à toute relation sociale non maitrisée.

Dans la réalité, les autistes ne sont que des humains victimes d'une terrible maladie, à la cause inexpliquée et pour l'heure inexplicable. Une maladie qui peut prendre plusieurs diverses formes et qui parfois, il est vrai, laisse apparaitre un génie également inexpliqué.

Afin d'en savoir plus, une équipe de chercheurs de l'institut national de la santé américaine (NIH) a étudié les particularités cérébrales des jeunes autistes. Dans les résultats publiés au "journal of the american medical association (JAMA)", les chercheurs expliquent ainsi que les enfants autistes possèdent en moyennes 67 % de neurones en plus que des enfants normaux du même âge, entrainant un "surpoids" du cerveau de l'ordre de 17,6 %.

Ces neurones ont été localisés principalement dans la région cérébrale du cortex préfrontal, une zone où sont "régulées" plusieurs fonctions particulièrement déficientes chez les enfants atteints d'autisme, tels que la communication ou l'humeur.

Selon les chercheurs, la prolifération de ces neurones pourrait donc expliquer les "difficultés sociales " (difficultés à communiquer, crises, etc.) rencontrées par les autistes, désignant de fait, comme possible facteur de l'autisme une défection de certaines cellules au moment du développement intra-utérin.

Actualités en rapport

Enfance : le pouce et la tétine font débat chez les orthodontistes

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 07/11/2011

Enfance : le pouce et la tétine font débat chez les orthodontistes

Dénonçant les effets à long terme d'un abandon de la tétine ou du suçage de pouce plus en plus tardif, la fédération française d'orthodontie ouvre un congrès sur le sujet à destination du grand public ce lundi 07 novembre.

Étude Elfe : les derniers enfants sélectionnés le 5 décembre

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 05/12/2011

Étude Elfe : les derniers enfants sélectionnés le 5 décembre

Démarrée au mois d'avril, l'étude Elfe vient de terminer sa quatrième phase de sélection. Au total, 20 000 bébés ont été retenus et seront suivis jusqu'à leur 20 ans. Cette étude permettra de mieux comprendre l'impact de l'environnement sur le développement.

Pas de mensonge pour les nourrissons

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 08/12/2011

Pas de mensonge pour les nourrissons

Contrairement aux idées reçues, un nourrisson n'est pas totalement innocent. Une étude québécoise a permis de constater qu'un enfant âgé de quelques mois peut discerner le vrai du faux et s'en servir.

Allaitement : le Motilium ne doit pas être détourné.

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 08/12/2011

Allaitement : le Motilium ne doit pas être détourné.

L'usage du Motilium pour mieux allaiter va en s'accroissant. De plus en plus de médecins décident d'en prescrire pour favoriser la lactation, malgré les contres-indications de ce médicament. Certains spécialistes ont décidé de tirer la sonnette d'alarme face à ce mauvais usage.

Le grand site de la petite enfance