> > > La santé des enfants mise à mal par les habitudes de leurs parents

La santé des enfants mise à mal par les habitudes de leurs parents

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 14/12/2011

C'est un fait désormais prouvé scientifiquement, le mode de vie, les habitudes de consommation et l'hygiène de vie en général doivent être pris en compte bien avant la grossesse, tant leurs conséquences sur la santé future de l'enfant sont importantes.

La santé des enfants mise à mal par les habitudes de leurs parents
Attention à l'abus de fast-food ! (pointnshoot / CC-by)

Des bonnes habitudes à prendre bien avant la grossesse.

Si de nombreuses restrictions et conseils sont applicables aux femmes enceintes, une hygiène de vie saine et équilibrée est également recommandée aux deux parents plusieurs années avant la grossesse.

Dans un colloque sur les "déterminants précoces de la santé future de l’enfant", le professeur Claudine Junien , spécialiste en génétique à l'INRA de Jouy-en-Josas dans les Yvelines (en périphérie de Versailles), est revenue sur plusieurs études réalisées en la matière.

Pour la spécialiste, ces habitudes de vies ont "un impact, non seulement sur notre santé, mais peut également se répercuter sur la santé de nos futurs enfants, de leur naissance jusqu’à l’âge adulte".

Les études les plus parlantes témoignent ainsi qu'une fluctuation du poids (régime ou prise de poids) avant la grossesse peut avoir des conséquences sur l'enfant à plus ou moins long terme.

Ainsi une perte de poids importante, intervenue chez la mère plusieurs années avant la grossesse et malgré un retour à la normale juste avant la grossesse, serait susceptible d'induire un retard de croissance chez le foetus avec toutes les conséquences que cela puisse produire chez l'enfant.

Une prise de poids importante est souvent quant à elle génératrice de diabète et d'hypertension pendant la grossesse.

Pour les futurs papas, la rigueur est également de mise

D'après le Professeur Rachel Lévy de l'hôpital Jean verdier à Bondy (Seine-Saint-Denis), les fluctuations de poids irrégulières chez l'individu masculin influenceraient plus principalement la "fonction de reproduction et la fertilité", la nutrition, les types d'aliments consommés ayant notamment un rôle quant à la qualité du sperme.

Actualités en rapport

La cholestase néonatale, une maladie à surveiller

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 15/12/2011

La cholestase néonatale, une maladie à surveiller

La cholestase est une maladie de plus en plus présente chez les nourrissons et qui est à surveiller et à repérer au plus tôt. Pour cela, une campagne d'information pour la dépister sera lancée en janvier prochain.

Les suppositoires terpéniques retirés le 13 février

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 15/12/2011

Les suppositoires terpéniques retirés le 13 février

Comme annoncés en octobre 2010, certains suppositoires seront retirés du marché, car ils sont aujourd'hui contre-indiqués pour les enfants de moins de 30 mois, et pour ceux ayant des antécédents de convulsion fébrile ou d’épilepsie.

Préservez bébé de l'épidémie de bronchiolite

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 19/12/2011

Préservez bébé de l'épidémie de bronchiolite

La bronchiolite des nourrissons a encore touché beaucoup d'enfants cette année. Le pic a été franchi, mais cela ne signifie pas que l'épidémie s'arrête, il faut être vigilant et se tourner vers les médecins généralistes pour soulager un peu les hôpitaux.

Pas de mensonge pour les nourrissons

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 08/12/2011

Pas de mensonge pour les nourrissons

Contrairement aux idées reçues, un nourrisson n'est pas totalement innocent. Une étude québécoise a permis de constater qu'un enfant âgé de quelques mois peut discerner le vrai du faux et s'en servir.

Le grand site de la petite enfance