> > > Préservez bébé de l'épidémie de bronchiolite

Préservez bébé de l'épidémie de bronchiolite

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 19/12/2011

La bronchiolite des nourrissons a encore touché beaucoup d'enfants cette année. Le pic a été franchi, mais cela ne signifie pas que l'épidémie s'arrête, il faut être vigilant et se tourner vers les médecins généralistes pour soulager un peu les hôpitaux.

Préservez bébé de l'épidémie de bronchiolite
Attention aux risques de bronchiolite (LeAnn / CC-by-nb)

Une infection virale toujours présente

Ce syndrome est une infection respiratoire visant principalement les enfants de moins de 2 ans. Les nourrissons touchés présentent des symptômes tels que de la fièvre, une gêne respiratoire et une toux sèche.

Tous les ans, cette maladie frappe, et cette année encore, elle aura touché plus de garçons (59,7 %) que de filles. Le docteur Didier Che de l'InVS (institut de veille sanitaire) de dire : « Le pic épidémique a vraisemblablement été franchi la semaine dernière, mais cela ne veut pas dire que l'épidémie s'arrête. Il y a encore beaucoup de cas qui vont survenir, l'épidémie n'est pas terminée ».

Les services d'urgences saturés

Depuis septembre, plus de 10.000 cas de bronchiolites sont passés par les urgences, ce surcroît d'affluence déborde les urgences pédiatriques de Nantes et de Brest.

Faute de places, certains enfants ont été transférés dans d'autres hôpitaux. Le professeur Christèle Gras-Le Guen, responsable des urgences pédiatriques, a déclaré : « d'ordinaire nous recevons 85 à 90 enfants par jour : là, nous grimpons à 110, 120, voire, 130 par jour et même si nous avions anticipé et doublé la garde médicale, nous n'arrivons plus à faire face ».

Il est demandé aux parents de s'orienter vers les hôpitaux pour les « vraies » urgences. Madame Gras-Le Guen de dire « leurs parents doivent se tourner vers les médecins traitants, les maisons médicales, SOS médecins ou le Centre 15 qui les orientera ou les rassurera »

Des gestes simples à adopter

Des précautions simples sont à prendre pour limiter la propagation du virus. L'INPES (institut national de prévention et d'éducation pour la santé) conseille de se laver les mains avant et après s'être occupé du bébé, de s'équiper d'un masque chirurgical en cas de rhume et de ne pas embrasser le nourrisson si l'on est malade.

La chambre doit être aérée pendant 10 minutes environ, les biberons ne doivent pas être échangés. Éviter le contact en l'enfant et le public, pour limiter les risques de contagion.

Actualités en rapport

L'UFC que choisir s'inquiète de la toxicité des jouets

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 20/12/2011

L'UFC que choisir s'inquiète de la toxicité des jouets

Un renforcement de la réglementation a été demandé après la constatation par l'association «UFC-Que-choisir» de substances potentiellement nocives présentes au sein de plusieurs jouets destinés aux enfants de moins de 3 ans.

Attention aux jouets bruyants

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 20/12/2011

Attention aux jouets bruyants

Une étude de l'université Irvine de Californie montre que les jouets musicaux, pourtant coqueluches de touts petits, pourraient être dangereux et causer des dégâts auditifs en cas d'une écoute prolongée et trop proche.

Un vaccin contre la grippe administré par voie nasale

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 20/12/2011

Un vaccin contre la grippe administré par voie nasale

En France, la vaccination contre la grippe nécessite aujourd'hui plusieurs vaccins administrés par voie injectable. Depuis janvier, le vaccin Fluenz, vaccin vivant administré par voie nasale, a reçu une autorisation de mise sur le marché.

Le test de Guthrie pour dépister les maladies néonatales

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 21/12/2011

Le test de Guthrie pour dépister les maladies néonatales

Un bilan concernant les dépistages de maladies néonatales a été dressé par l'association française pour le dépistage et la prévention des handicaps de l'enfant (AFDPHE). C'est 949 maladies qui ont été identifiées parmi tous les nouveau-nés dépistés grâce au test de Guthrie.

Le grand site de la petite enfance