> > > L'Assemblée nationale bannit le Bisphénol A ... à partir de 2015

L'Assemblée nationale bannit le Bisphénol A ... à partir de 2015

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 29/11/2012

Les députés ont voté à l'unanimité l'interdiction du bisphénol A dans les emballages alimentaires pour janvier 2015. La date a été reportée pour que les industrielles puissent s'adapter. Pour les produits pour nourrissons, l'interdiction entre en vigueur dès 2013.

L'Assemblée nationale bannit le Bisphénol A ... à partir de 2015
L'Assemblée nationale a repoussé d'un an l'interdiction du Bisphénol A (Ex13/CC-by-sa)

L'interdiction du bisphénol A repoussée d'un an

Le bisphénol A (BPA) ne devra plus être utilisé dans les contenants alimentaires pour le mois de janvier 2015. À l'origine, cette interdiction était prévue pour 2014, mais le Sénat a rallongé le délai d'un an, pour permettre aux industriels de s'adapter et de trouver d'autres solutions.

Dans les faits, l'agence de sécurité sanitaire de l'alimentation avait annoncé dès 2011, la nécessité de remplacer cette substance, dont des effets cancérigènes et neurotoxiques avaient été signalés.

Le BPA est souvent utilisé dans les revêtements plastiques internes de canettes et boîtes de conserve, ainsi que dans certaines bouteilles en plastique et dans des composites dentaires.

Selon Jean-Louis Roumégas, élu écologiste, ce report est regrettable, « un an, c'était suffisant aux industriels pour s'adapter ». Il précise que ce nouveau délai n'est pas sans risque et estime que « potentiellement, 1,2 million de nourrissons qui naitront dans cette période pourraient être soumis au risque ».

Plus de bisphénol A dans les produits pour nourrissons en 2013

La première étape de cette interdiction débutera dès 2013, avec la suppression du bisphénol A dans les contenants alimentaires destinés aux nourrissons et enfants de moins de 3 ans.

Déjà, en 2010, une loi avait été votée pour interdire la fabrication et la vente de biberons contenant cette substance. Cette loi ne s'appliquait étonnamment pas aux biberons utilisés en maternité. Le ministre de la Santé a déclaré vouloir « corriger cette situation inacceptable ».

L'interdiction des collerettes de tétines et de sucettes et des anneaux de dentition contentant du bisphénol A a également été votée.

Actualités en rapport

Des crèches sources d'obésité

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 27/11/2012

Des crèches sources d'obésité

Une étude internationale a révélé que les enfants gardés en structures d'accueil ont plus de risque de devenir obèses que ceux qui restent chez eux. Les chercheurs supposent une inadaptation de certaines structures.

Des probabilités mathématiques pour dépister l'obésité infantile

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 05/12/2012

Des probabilités mathématiques pour dépister l'obésité infantile

Selon une étude internationale, il serait désormais possible, grâce à une équation, de savoir si un enfant a des risques de devenir obèse vers ses 7 ans. Pour certains médecins, cette recherche modifie dangereusement la vision de l'obésité.

Bronchiolite : des spécialistes discutent le rôle des kinés

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 05/12/2012

Bronchiolite : des spécialistes discutent le rôle des kinés

S'appuyant sur la synthèse de plusieurs études, la revue « Prescrire » estime que la kinésithérapie respiratoire ne serait pas efficace en cas de bronchiolite chez le nourrisson. Les professionnels de santé ne sont pas tous de cet avis.

L'ANSM s'interroge sur la dangerosité des lingettes pour bébé

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 12/11/2012

L'ANSM s'interroge sur la dangerosité des lingettes pour bébé

L'ANSM a publié un rapport posant à nouveau la question de la dangerosité des lingettes pour les nourrissons étant donné la présence de phénoxyéthanol. Une mise en garde avait déjà été faite en 2008 concernant certains produits de ce genre.

Le grand site de la petite enfance