> > > Jusqu’au 7 août, c’est la semaine mondiale de l’allaitement maternel

Jusqu’au 7 août, c’est la semaine mondiale de l’allaitement maternel

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 05/08/2013

Recommandé par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et l’Unicef, l’allaitement maternel est l’objet d’une action annuelle internationale de sensibilisation, mise en place dans 170 pays, du 1er au 7 août.

Jusqu’au 7 août, c’est la semaine mondiale de l’allaitement maternel
Le symbole international de l'Allaitement maternel (Matt Daigle/Public Domain)

Une manifestation présente dans 170 pays

Depuis quelques années, du 1er au 7 août, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et l’Unicef organisent la semaine mondiale de l’allaitement maternel dans 170 pays.

Pour les organisateurs, le but est simple : encourager l’allaitement maternel dans le monde entier. Pour l’OMS, l’allaitement au sein est « le meilleur moyen d’apporter aux nouveau-nés les nutriments dont ils ont besoin, pourtant seuls 37 pays sur les 170 participants à l’évènement ont mis en place le Code encourageant l’allaitement maternel.

En Afrique, autrefois championne de l’allaitement maternel, les autorités constatent une diminution de cette pratique, diminution qui serait due essentiellement à une mésinformation. Comme dans beaucoup de pays, l’allaitement maternel est présenté comme un pouvant dégrader les formes mammaires

Une pratique recommandée par l’OMS et l’Unicef

L’Unicef rappelle que des études ont montré que l’allaitement pourrait réduire de 45 % les risques de décès du nourrisson, faisant du lait maternel “le moyen le plus efficace” et “le moins cher” pour sauver des vies d’enfants.

L’organisation précise aussi que cette pratique renforcerait les capacités d’apprentissage et préviendrait l’obésité et d’autres maladies chroniques.

Bien que largement recommandé, l’allaitement au sein reste le seul choix de la mère et ne doit pas donner lieu à certaines dérives.

Comme exemple à ces dérives, le site marieclaire.fr présente le cas d’une jeune femme de 29 ans qui a décidé de vendre son lait par internet à des couples homosexuels. “Je suis une jeune maman en pleine santé, infirmière de formation, 29 ans”, précise l’annonce, “et loue mes seins pour l’allaitement de nourrissons. (…) En une journée, je propose jusqu’à une dizaine de prises pour votre bébé”.

Pour rappel, la commercialisation de lait maternel est encadrée par la loi et est totalement illégale hors des lactariums.

Actualités en rapport

Café et grossesse ne font pas bon ménage

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 09/08/2013

Café et grossesse ne font pas bon ménage

La consommation de café pendant la grossesse pourrait affecter le développement du cerveau du futur bébé, c’est du moins ce que révèle une étude française de chercheurs en neurosciences réalisée sur des souris.

L'Europe est désormais plus stricte sur la composition des jouets

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 29/07/2013

L'Europe est désormais plus stricte sur la composition des jouets

La Commission européenne a décidé de supprimer les produits chimiques et certaines substances allergènes de la composition des jouets pour enfants. Ces nouvelles règles sont appliquées dans l’Union européenne depuis le 20 juillet dernier.

Autisme : vers un dépistage sanguin des nourrissons

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 14/08/2013

Autisme : vers un dépistage sanguin des nourrissons

Des chercheurs américains ont élaboré un test sanguin pouvant détecter l’autisme chez les nourrissons avant même que les symptômes ne soient encore présents, une avancée importante puisque le seul traitement connu de l’autisme est sa prise en charge et son accompagnement.

Les oreillons font leur grand retour

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 21/08/2013

Les oreillons font leur grand retour

Devenus relativement rares sur notre territoire, les oreillons ont fait leur grand retour en France cette année. Les autorités auraient ainsi enregistré plus de 13 000 cas depuis le mois de janvier. De fait, l’efficacité des vaccins pourrait être atténuée avec le temps.

Le grand site de la petite enfance