> > > Le gouvernement annonce la création de 100 000 places en crèche

Le gouvernement annonce la création de 100 000 places en crèche

Actualité publiée dans "Société" le 04/06/2013 - Mise à jour le 23/05/2014

Le premier ministre Jean-Marc Ayrault a annoncé la création, d'ici à 2017, de 275 000 places d'accueil pour les enfants de moins de 3 ans : la réforme prévoit, entre autres, 100 000 places supplémentaires dans les crèches.

Le gouvernement annonce la création de 100 000 places en crèche
Jean-Marc Ayrault a annoncé cette mesure lundi dernier (jmayrault / CC-by)

Création de solutions d'accueil pour les moins de trois ans

L'annonce de 275 000 places d'accueil pour les enfants de moins 3 ans accompagnait l'annonce de réduction du quotient familial. Peut-être une annonce qui doit faire passer la pilule aux Français.

275 000 places supplémentaires d'ici à 2017

Dans le cadre de la réforme de la politique familiale, le gouvernement a annoncé la création de nouvelles solutions d'accueil pour les enfants de moins de 3 ans.

La réforme prévoit la création de 275 000 places au total, dont 100 000 places en crèches, 100 000 places auprès d'assistantes maternelles et 75 000 places dans les classes préscolaires de l'école maternelle.

Il y a en effet une très forte demande de places en crèches : le nombre de places manquantes se situe autour de 350 000 selon francetvinfo, voire 500 000 selon le Huffington Post. Au regard de ces chiffres, l'annonce du gouvernement paraît même insuffisante, et pourtant l'effort dépasse largement celui du gouvernement précédent.

Un effort plus grand que celui du précédent quinquennat

Pour financer ce projet, le fonds national d'action sociale augmentera de 2 milliards d'ici cinq ans, pour atteindre 6,5 milliards d'euros en 2017, dont la moitié restera consacrée à la petite enfance.

Le Monde rappelle que sous le précédent quinquennat, le plan en faveur de la petite enfance avait été financé à hauteur de 1,25 milliard d'euros seulement. Il avait abouti à la création de 60 000 places nettes d'accueil collectif, sachant que 40 000 d'entre elles avaient été obtenues en augmentant les capacités d'accueil des crèches existantes (certaines associations avaient parlé de « surbooking », précise le quotidien), de même 80 000 places avaient été crées en permettant aux assistantes maternelles de garder 4 enfants au lieu de 3.

Le gouvernement précédent avait également supprimé 55 000 places de garde dans les écoles maternelles.

Les territoires qui seront privilégiés

Actuellement, l'accueil des enfants de moins de 3 ans est très hétérogène sur le territoire français comme le démontre l'étude de l'observatoire national de la petite enfance (PDF, novembre 2012). Les places seront donc attribuées de façon à rétablir ce déséquilibre, c'est-à-dire qu'elles seront créées là où il en manque le plus : « L'État sera garant de la réduction des inégalités territoriales » précise le document officiel du gouvernement.

D'après un rapport de l'Observatoire de la petite enfance, publié le 13 novembre 2012, la capacité d'accueil varie entre 9 places et 80 places pour 100 enfants de moins de 3 ans. Les régions où la capacité d'accueil globale est la plus basse sont :

  • la Corse ;
  • le pourtour méditerranéen ;
  • l'Eure ;
  • les Ardennes ;
  • l'Aube ;
  • le Haut-Rhin.

En Île-de-France, la Seine-Saint-Denis et le Val-d'Oise ont le taux de couverture le plus bas. Au sein des DOM, la capacité d'accueil est moins importante : 21 places pour 100 enfants en moyenne. Ces régions seront privilégiées pour la création de crèche ou d'AssMat.

L'offre d'accueil collectif, souvent privilégiée par les parents, sera potentiellement améliorée pour les 10 départements qui se partagent les taux d'accueil en crèche les plus bas :

  • Mayenne (53) ;
  • Sarthe (72) ;
  • Vendée (85) ;
  • Creuse (23) ;
  • Pas-de-Calais (62) ;
  • Aisne (02) ;
  • Meuse (55) ;
  • Haute-Marne (52) ;
  • Haute-Saône (70) ;
  • Guyane (973).

Un classement à rapprocher de l'offre globale d'accueil dans chacun de ces départements, les créations de crèches seront probablement effectuées au cas par cas.

2,2 milliards d'euros pour les crèches uniquement

Parmi le budget nécessaire à cette réforme, une grande partie sera consacrée uniquement à la création de crèches : au total, 2,2 milliards d'euros seront nécessaires pour construire les bâtiments des crèches capables d'offrir les 100 000 places supplémentaires.

Christophe Durieux, le président du réseau de crèches People&Baby, explique dans Le Figaro que chaque place en crèche représente environ 10 à 12 m2. Pour créer 100 000 places supplémentaires, il faudra donc selon lui bâtir 1 à 1,2 million de m2.

« La construction de 1m2 dans les crèches que nous lançons revient en moyenne à un peu plus de 2 200 euros », bâtir 100 000 places en crèches nécessiterait donc 2,2 milliards d'euros.

Actualités en rapport

Comprendre la réforme du quotient familial

Actualité publiée dans "Société" le 04/06/2013 - Mise à jour le 22/08/2013

Comprendre la réforme du quotient familial

Le gouvernement a finalement opté pour une réforme du quotient familial, afin de réduire le déficit de la sécurité sociale. Cette réforme consiste en un abaissement du plafond du quotient familial. Explications.

À Roland Garros, les stars ont également leurs crèches

Actualité publiée dans "Société" le 05/06/2013

À Roland Garros, les stars ont également leurs crèches

À Roland Garros, pendant que les grands du tennis jouent pour une place en huitième ou en quart de finale, sous le feu des projecteurs, leurs bambins patientent à l’ombre du cours Suzanne-Lenglen, dans la petite crèche qui leur est réservée.

Bbbook, un site web pour trouver les places de crèche vacantes

Actualité publiée dans "Société" le 31/05/2013 - Mise à jour le 04/06/2013

Bbbook, un site web pour trouver les places de crèche vacantes

Bbbook est une plateforme internet qui recense en direct les places disponibles dans différentes crèches tout en permettant aux parents d'effectuer une recherche pour un créneau horaire précis et dans par zone géographique.

Pensez-y, la fête des Pères c’est dimanche

Actualité publiée dans "Société" le 11/06/2013

Pensez-y, la fête des Pères c’est dimanche

Dimanche prochain, le 16 juin, c’est la fête des Pères ! En fonction des goûts de votre paternel, optez pour un poème, une cravate, un bon whisky, le chapeau d’Indiana Jones, un saut en parachute ou le trophée du meilleur père.

Le grand site de la petite enfance