> > > Du Zinc pour lutter contre les infections bactériennes

Du Zinc pour lutter contre les infections bactériennes

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 04/06/2012

Une récente étude indienne a montré que donner du zinc aux nouveau-nés pourrait les aider à guérir de certaines infections bactériennes. En effet, combiné à des antibiotiques, le zinc permettrait de guérir les méningites et les pneumonies, par exemple.

Du Zinc pour lutter contre les infections bactériennes
Des pilules de Zinc pour les enfants ? (Kimberly Jones / CC-by-nd)

Un complément aux antibiotiques pour nouveau-nés

La mortalité infantile est encore élevée en Inde. En effet, elle atteint les 47,7 pour 1000 naissances contre 3,3 pour mille en France. En Inde, les infections bactériennes sont les principales causes de mortalité infantile.

En effet, « sur un million de morts néonatales survenant chaque année, un quart sont attribué à des infections bactériennes graves » expliquent les auteurs de l'étude. Cette étude a été réalisée dans les hôpitaux de New Delhi.

Les médecins ont administré 10 mg de zinc à 332 bébés qui étaient sous traitement antibiotique. Les résultats ont ensuite été comparés avec ceux d'un groupe de 323 enfants, traités, eux aussi, par des antibiotiques, mais ayant reçu un placébo à la place du zinc. Les enfants participants à cette étude portant sur 3 années étaient tous âgés d'une semaine à 4 mois. Dans le groupe d'enfants ayant reçu les compléments de zinc, 34 cas d'échec de traitement ont été constatés contre 55 dans le groupe non traité.

Selon les explications fournies dans l'étude, un échec de traitement indiquait soit qu'un second traitement antibiotique avait été nécessaire, soit que le bébé était passé en soins intensifs, soit qu'un décès était intervenu. Le recours au complément de zinc a également réduit le nombre des décès, mais de manière non significative.

De précédentes études ont démontré que le zinc, peu couteux, est facile à ingérer et qu'il contribue aussi à la guérison de diarrhées et de pneumonies chez les enfants de moins de 5 ans.

D'après les hypothèses, il pourrait éviter ou modérer un excès d'inflammation préjudiciable au patient. Néanmoins, ce mode d'action reste à confirmer par des recherches supplémentaires.

Actualités en rapport

Les hôpitaux franciliens manquent de lait maternel

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 04/06/2012

Les hôpitaux franciliens manquent de lait maternel

L'assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP) lance un appel au don de lait maternel. En effet, le lait maternel est un produit rare et y a une pénurie. C'est la première fois qu'un appel aux dons de ce genre est lancé.

Nouveaux pics de varicelle en France métropolitaine

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 05/06/2012

Nouveaux pics de varicelle en France métropolitaine

Selon les médecins de l'Inserm, la varicelle aurait atteint un nouveau pic la semaine dernière. Le 30 mai dernier, le réseau Sentinelles a annoncé pas moins de neuf foyers d’activité forte et modérée de la maladie dans différentes régions.

Un nouvel outil pour lutter contre les cancers infantiles

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 05/06/2012

Un nouvel outil pour lutter contre les cancers infantiles

Des chercheurs du monde entier ont rassemblé leurs données pour accélérer la recherche concernant les tumeurs de l'enfant. Déterminer le génome de chaque patient pourrait favoriser la prescription d'un traitement ciblé et multiplierait ainsi les chances de guérison.

Près d'un enfant sur 5 présente des carences en fer

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 05/06/2012

Près d'un enfant sur 5 présente des carences en fer

Le professeur Patrick Tounian, responsable de l'unité de nutrition de l'hôpital Trousseau à Paris et secrétaire général de la société française de pédiatrie (SFP) expliquent qu'un trop grand nombre d'enfants âgés de 1 à 10 ans présenteraient des carences en fer.

Le grand site de la petite enfance