> > > Directeur d'établissement

Directeur d'établissement

Fiche publiée dans "Fiches métier" le 07/09/2012 - Mise à jour le 22/07/2014

Le directeur d'un établissement d'accueil du jeune enfant veille au bon fonctionnement de la structure, notamment en garantissant que les missions et les obligations de services soient remplies.

Directeur d'établissement
La direction d'une crèche demande une niveau de formation supérieur

Le métier

Les directeurs d'établissement d'accueil du jeune enfant (EAJE) chapeautent l'ensemble de la structure et s'assurent que le personnel s'occupe correctement des enfants. Il est aussi garant de la sécurité de l'établissement et entretient les relations avec les partenaires financiers et sociaux. Ses différentes responsabilités sont cependant définies par le gestionnaire, qui peut, par exemple, prendre en charge les relations avec les partenaires financiers.

Il ne faut pas confondre directeur de crèche et gestionnaire de crèche, bien qu'il puisse s'agir de la même personne. Le directeur est un diplômé dans le domaine de la petite enfance (sauf cas exceptionnel), tandis que le gestionnaire peut être une collectivité territoriale (commune, département), une association, une entreprise, etc.

Qualités requises

Un directeur d'EAJE doit posséder les qualités et les compétences suivantes :

  • être rigoureux et méthodique ;
  • être autonome dans les limites imposées par le gestionnaire ;
  • savoir encadrer une équipe pluridisciplinaire ;
  • comprendre la place de l'enfant dans la société ;
  • comprendre le métier concret de son équipe tout en ayant du recul.

Horaires

Les horaires dépendent de la structure où travaille un directeur de structure et du statut qu'il a dans l'établissement. Il peut effectuer 35 heures par semaine, chaque jour entre 7 heures et 19 heures, mais le directeur doit en général être en poste de l'ouverture à la fermeture de la structure.

Salaire

Un directeur d'EAJE est rémunéré entre 1400 € et 2600 € nets en fonction de son expérience et des caractéristiques de la structure.

Devenir directeur de crèche

Les directeurs de crèche ne reçoivent pas de formation spécialement destinée à ce poste, le métier est souvent appris "sur le tas" et un passage par le poste de directeur adjoint est en général obligatoire pour assumer ensuite le poste de direction. Par ailleurs, le poste de directeur d'EAJE est accessible uniquement aux personnels qualifiés et ayant de l'expérience.

Conditions pour être directeur

Les conditions sont variables selon la taille de la structure d'accueil. Les professionnels pouvant diriger de grands établissements peuvent bien entendu diriger des établissements de taille inférieure.

Structure de 41 à 60 places

La direction peut être confiée à :

  • un docteur en médecine ;
  • une puéricultrice justifiant de trois ans d'expérience professionnelle ;
  • un éducateur de jeunes enfants sous les conditions suivantes :
    • qu'il justifie d'une certification au moins de niveau II attestant de compétences dans le domaine de l'encadrement ou de la direction ;
    • qu'il justifie de 3 ans d'expérience professionnelle ;
    • que le personne de l'établissement comprenne au moins une puéricultrice ou un infirmier justifiant au moins d'une année d'expérience professionnelle auprès de jeunes enfants.

Cependant, en l'absence de candidats répondant à ces conditions, la direction pourra être confiée à :

  • éducateur de jeunes enfants justifiant de trois ans d'expérience professionnelle, dont deux au moins comme directeur, directeur adjoint ou responsable technique d'un établissement de plus de 40 places ;
  • une sage-femme ou un infirmier justifiant :
    • de 3 ans d'expérience comme directeur ou directeur adjoint d'un établissement de plus de 40 places ;
    • ou d'une certification au moins de niveau II attestant de compétences dans le domaine de l'encadrement ou de la direction, et d'une expérience de 3 ans auprès d'enfants de moins de 3 ans.

Structure de 21 à 40 places

La direction peut être confiée à :

  • une puéricultrice justifiant de trois ans d'expérience professionnelle ;
  • un éducateur de jeunes enfants justifiant de trois ans d'expérience professionnelle, s'il est aidé par une puéricultrice ou par un infirmier justifiant d'une année d'expérience auprès de jeunes enfants.

Cependant, en l'absence de candidats répondant à ces conditions, la direction pourra être confiée à :

  • un assistant de service social ;
  • un éducateur spécialisé ;
  • une conseillère en économie sociale et familiale ;
  • un psychomotricien ;
  • un titulaire d'un DESS ou d'un master II de psychologie.

Il devra justifier de 3 ans d'expérience comme directeur, directeur adjoint ou responsable technique d'un établissement de 21 à 40 places, ou d'une certification au moins de niveau II attestant de compétences dans le domaine de l'encadrement ou de la direction, et d'une expérience de 3 ans auprès d'enfants de moins de 3 ans.

Structure de 20 places ou moins

La direction peut être confiée à :

  • une puéricultrice justifiant de trois ans d'expérience professionnelle ;
  • un éducateur de jeunes enfants justifiant de trois ans d'expérience professionnelle.

Cependant, en l'absence de candidats répondant à ces conditions, la direction pourra être confiée à :

  • une sage-femme ;
  • un infirmier ;
  • un assistant de service social ;
  • un éducateur spécialisé ;
  • une conseillère en économie sociale et familiale ;
  • un psychomotricien ;
  • un titulaire d'un DESS ou d'un master II de psychologie.

Il devra justifier de 3 ans d'expérience comme directeur, directeur adjoint ou responsable technique d'un établissement de 20 places ou moins, et d'une expérience de 3 ans auprès de jeunes enfants.

Témoignages

Vous êtes directeur d'un établissement d'accueil de jeunes enfants et souhaitez faire partager vos impressions sur le métier, la formation ou les perspectives de carrières ? N'hésitez pas à nous contacter.

Le grand site de la petite enfance