> > > Un vaccin contre la grippe administré par voie nasale

Un vaccin contre la grippe administré par voie nasale

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 20/12/2011

En France, la vaccination contre la grippe nécessite aujourd'hui plusieurs vaccins administrés par voie injectable. Depuis janvier, le vaccin Fluenz, vaccin vivant administré par voie nasale, a reçu une autorisation de mise sur le marché.

Un vaccin contre la grippe administré par voie nasale
Vers la fin des souffrances de la piqûre ? (UNICEF Sverige / CC-by)

L'HCSP autorise l'administration par voie nasale pour les enfants

Les vaccins classiques, souvent sources de douleur et d'anxiété chez les patients, adolescents principalement, ne pourraient être qu'un mauvais souvenir. En effet, depuis fin janvier, et c'est une première en France, un vaccin par administration nasale a été autorisé à circuler sur le marché.

Cette autorisation a été renforcée par le haut conseil de la santé publique (HCSP) qui a d'ailleurs précisé que « le vaccin peut être utilisé dans le cadre de son autorisation de mise sur le marché (AMM) chez les enfants âgés de 24 mois à 17 ans révolus et pour lesquels la vaccination grippale est recommandée. »

Il est cependant déconseillé de l'utiliser chez les enfants immunodéprimés et chez les personnes de leur entourage. Mais les patients souffrants du VIH sans immunodépression sévère peuvent en bénéficier. Il permet d'atténuer les 3 virus grippaux H1N1, H3N2, et B.

Son intérêt est souligné, et ce d'autant plus l'enfant est jeune. Les enfants de moins de 9 ans non vaccinés ultérieurement contre la grippe doivent recevoir une seconde dose au moins 4 semaines plus tard. Cette nouveauté est aussi contre-indiquée chez les patients allergiques aux œufs, à la gentamicine, à la gélatine.

Les patients souffrant d'une maladie du sang ou d'un cancer touchant le système immunitaire ne seront pas vaccinés non plus avec le vaccin Fluenz.

Ce remède à administration nasale doit évidemment être prescrit par un médecin. Commercialisé aux États-Unis depuis 2003 et recommandé entre 2 ans et 50 ans, il sera commercialisé en France en octobre 2012.

Actualités en rapport

L'UFC que choisir s'inquiète de la toxicité des jouets

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 20/12/2011

L'UFC que choisir s'inquiète de la toxicité des jouets

Un renforcement de la réglementation a été demandé après la constatation par l'association «UFC-Que-choisir» de substances potentiellement nocives présentes au sein de plusieurs jouets destinés aux enfants de moins de 3 ans.

Attention aux jouets bruyants

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 20/12/2011

Attention aux jouets bruyants

Une étude de l'université Irvine de Californie montre que les jouets musicaux, pourtant coqueluches de touts petits, pourraient être dangereux et causer des dégâts auditifs en cas d'une écoute prolongée et trop proche.

Préservez bébé de l'épidémie de bronchiolite

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 19/12/2011

Préservez bébé de l'épidémie de bronchiolite

La bronchiolite des nourrissons a encore touché beaucoup d'enfants cette année. Le pic a été franchi, mais cela ne signifie pas que l'épidémie s'arrête, il faut être vigilant et se tourner vers les médecins généralistes pour soulager un peu les hôpitaux.

Le test de Guthrie pour dépister les maladies néonatales

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 21/12/2011

Le test de Guthrie pour dépister les maladies néonatales

Un bilan concernant les dépistages de maladies néonatales a été dressé par l'association française pour le dépistage et la prévention des handicaps de l'enfant (AFDPHE). C'est 949 maladies qui ont été identifiées parmi tous les nouveau-nés dépistés grâce au test de Guthrie.

Le grand site de la petite enfance