> > > Un robot utilisé pour soigner un bébé

Un robot utilisé pour soigner un bébé

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 05/01/2012

Au mois d'octobre dernier, un nourrisson de quelques heures a été opéré d'une malformation congénitale par l'équipe de chirurgie pédiatrique du CHU de Limoges. Pour la première fois en Europe, l'opération s'est effectuée sous assistance robotique.

Un robot utilisé pour soigner un bébé
Un appareil d'assistance robotique en chirurgie (Army Medicine / CC-by)

Une première Européenne

Née le 15 octobre dernier, la petite Louise est venue au monde avec une malformation congénitale de l'œsophage. Indétectable avant la naissance, le problème doit être traité au plus tôt.

La trachée de l'enfant communiquant directement avec l'estomac qui se gonfle d'air l'enfant inhale en continu sa salive. Cette malformation s'opère habituellement à thorax ouvert. Environ un enfant sur 3 000 naît avec cette malformation qui touche autant les filles que les garçons, dans toutes les populations. Elle est tout de même deux à trois fois plus fréquente chez les vrais jumeaux.

Au CHU de Limoges, cela fait 3 ans qu'ils disposent de la chirurgie assistée par robot, mais c'est la première fois que cette intervention a été pratiquée sur un nouveau-né souffrant de ce type de malformation.

Par chance, ce bébé était un beau bébé de plus de 3 kg et une intervention de ce genre permettait une suture des deux segments de l'œsophage de meilleure qualité grâce au fils utilisés, aussi fins que des cheveux.

Aucune intervention n'étant prévue le lendemain, l'équipe médicale a prévenu les parents du type d'opération qui allait être réalisée, mais en précisant qu'ils pouvaient « à tout moment repasser à l'intervention classique » précise le professeur Fourcade, chirurgien viscéral du CHU.

L'opération a été réalisée après des contacts avec un professeur américain de Seattle, le spécialiste mondial de la chirurgie pédiatrique avec robot.

Aujourd'hui, Louise va bien et elle est rentrée chez elle. L’équipe prévoit donc de reproduire cette intervention sur les enfants de plus 3 kilos. Un seuil sous lequel il semble difficile de descendre. Le succès de l'intervention intéresse des chirurgiens français et étrangers, qui viennent à Limoges pour rencontrer les médecins.

Actualités en rapport

Le Zyban dangereux pour la grossesse

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 05/01/2012

Le Zyban dangereux pour la grossesse

Un médicament, le Zyban, proposé comme une aide au sevrage tabagique pourrait être dangereux en cas d'utilisation pendant une grossesse. Les risques de malformations cardiaques chez l'enfant ont été rendus publics dans la revue médicale « Prescrire ».

Les chaises hautes pour bébé Ikea dangereuses

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 12/01/2012

Les chaises hautes pour bébé Ikea dangereuses

Ikea, groupe suédois leader des ventes de meubles en France, procède au rappel volontaire des ceintures des chaises hautes ANTILOP pour enfants. En effet cette sécurité s'est déjà détachée soudainement dans 8 cas entrainant des risques de chute. Le groupe décide donc de réagir.

Une étude nationale sur l'alimentation des nourrissons

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 13/01/2012

Une étude nationale sur l'alimentation des nourrissons

Mi-janvier, une étude va être lancée pour mieux connaître l'alimentation des nourrissons au cours de leur première année par l'Institut de veille sanitaire (InVS). Baptisée Epifane elle se déroulera auprès de 3500 mères de France métropolitaine.

Le test de Guthrie pour dépister les maladies néonatales

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 21/12/2011

Le test de Guthrie pour dépister les maladies néonatales

Un bilan concernant les dépistages de maladies néonatales a été dressé par l'association française pour le dépistage et la prévention des handicaps de l'enfant (AFDPHE). C'est 949 maladies qui ont été identifiées parmi tous les nouveau-nés dépistés grâce au test de Guthrie.

Le grand site de la petite enfance