> > > Un pesticide dangereux pour les fœtus

Un pesticide dangereux pour les fœtus

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 09/05/2012

Une récente étude américaine vient de montrer qu'un pesticide, le chlorpyriphos-éthyle, très utilisé dans les champs et dans les parcs, affecterait le développement du cerveau des fœtus chez les femmes enceintes exposées à cette substance.

Un pesticide dangereux pour les fœtus
Les pesticides très dangeureux pour les femmes enceintes (Wisconsin Department of Natural Resources / CC-by-nd)

Des conséquences sur le développement cérébral du fœtus

Cette étude a été menée auprès de 20 femmes new-yorkaises enceintes exposées à des niveaux élevés de chlorpyriphos-éthyle comparées à 20 femmes enceintes ayant été beaucoup moins exposées.Une nette différence dans le développement cérébral des enfants de ces deux groupes de femmes enceintes a été mise en évidence.

Les chercheurs ont constaté que les enfants âgés de 5 à 11 ans des mères largement exposées au pesticide présentent des retards dans leur développement, liés à des modifications durables de leur cerveau.

En effet, certaines zones du cortex étaient plus développées que la normale et d'autres l'étaient moins. Des régions impliquées dans l'attention, le langage, les émotions et le contrôle peuvent être affectées par le pesticide, ont constaté les chercheurs.

De plus, chez ces enfants, les différences cérébrales normales liées au sexe n'étaient pas présentes, ce qui pourrait affecter les hormones et le comportement.

Virginia Rauh, responsable de cette recherche déclare que cette étude montre l'importance de la période prénatale dans le développement fœtal. Elle précise que cela démontre aussi l’impact des produits toxiques sur le développement cérébral et le fonctionnement comportemental dans cette période critique.

Si, depuis 2001, les États-Unis ont restreint l’usage de ce pesticide, il reste utilisé dans de nombreux domaines, comme l’agriculture, et continue donc à présenter un risque, moins important, mais toujours présent.

Les chercheurs recommandent donc aux femmes enceintes de se tenir loin de l'épandage de pesticides, de laver les fruits et légumes avant de les consommer et d'essayer de se procurer des aliments organiques.

Ils ajoutent aussi que d'autres études sont en cours. Elles devraient permettre de confirmer déterminer à plus long terme les effets de ce pesticide.

Actualités en rapport

Les malformations cardiaques du nourrisson plus facilement décelable

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 09/05/2012

Les malformations cardiaques du nourrisson plus facilement décelable

Des médecins britanniques ont mis au point une nouvelle méthode de dépistage qui permettrait de détecter 75 % des malformations cardiaques chez les nourrissons. Une découverte qui pourrait bien sauver la vie de nombreux nouveau-nés.

Un bébé sur 10 nait prématurément dans le monde

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 09/05/2012

Un bébé sur 10 nait prématurément dans le monde

Selon un rapport réalisé conjointement par une cinquantaine d'associations et l'OMS (Organisation mondiale de la santé), 15 millions de bébés naissent trop tôt chaque année dans le monde. Cela représente plus d'une naissance sur dix.

L'obésité et le surpoids se combattent par les repas en famille

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 03/05/2012

L'obésité et le surpoids se combattent par les repas en famille

Une étude américaine a récemment démontré que les repas en famille permettaient de diminuer les risques d'obésité chez les enfants. Une méthode simple à mettre en place alors que 18 % des jeunes Français sont aujourd'hui en surpoids.

Grossesse et VIH : le traitement compatible pour les nourrissons

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 03/05/2012

Grossesse et VIH : le traitement compatible pour les nourrissons

Une étude américaine confirme la sécurité des médicaments anti-VIH pendant la grossesse, ils seraient sans risque pour les nourrissons, la croissance du fœtus et la mère.

Le grand site de la petite enfance