> > > Tabagisme passif : les parents fument, les enfants souffrent

Tabagisme passif : les parents fument, les enfants souffrent

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 22/05/2012

Une étude, présentée à l'International Conference de l'American Thoracic Society (ATS) de San Francisco, montre que les enfants exposés à la fumée du tabac de leurs parents feront face à des problèmes respiratoires de long terme, parfois même à vie.

Tabagisme passif : les parents fument, les enfants souffrent
La cigarette bientôt bannies des foyers ? (Ed Schipul / CC-by-sa)

Une étude de 19 ans

Le professeur Juliana Pugmire, auteur principal de l'étude, montre que l'exposition au tabagisme parental augmente le risque de persistance des symptômes respiratoires à l'âge adulte indépendamment du tabagisme personnel.

De plus, cette persévérance des maladies respiratoires dans l'enfance puis à l'âge adulte pourrait indiquer un risque accru de maladies respiratoires chroniques et de déficits de la fonction pulmonaire en fin de vie.

Les chercheurs ont étudié la persistance de l'asthme et d'autres symptômes respiratoires à partir des données de la cohorte Tuscon Epidemiological Study of Airway Obstructive Disease (TESAOD).

Elle avait été menée auprès de 3 805 personnes de 1655 foyers avec 371 enfants suivis sur une durée moyenne de 19 ans, avant leur 15 ans et jusqu'à l'âge adulte, avec des informations sur le statut tabagique des parents. 52,3 % des enfants suivis ont été exposés à la fumée parentale entre leur naissance et l'âge de 15 ans.

Après avoir pris en compte le sexe, l'âge, le statut personnel de fumeur, les chercheurs confirment que cette exposition dans l'enfance est associée à des symptômes respiratoires persistants. S’y ajoutent aussi une toux chronique, de l'asthme et de faibles sifflements à l'âge adulte.

Ces résultats confirment donc que l'exposition au tabagisme parental augmente le risque de persistance de certains symptômes respiratoires. De plus, l'OMS déclare que le tabagisme passif est responsable de 600 000 décès par an.

Plusieurs états américains ont donc décidé de prendre les choses en main. En effet, en avril 2012, une loi pour protéger les enfants du tabagisme en voiture a été votée dans le Maryland.

Actualités en rapport

Des traces de médicaments vétérinaires dans des aliments pour bébé

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 22/05/2012

Des traces de médicaments vétérinaires dans des aliments pour bébé

Des chercheurs de l'université d'Almeria en Espagne ont développé une technique permettant d'analyser la quantité de résidus de médicaments vétérinaires présents dans le lait en poudre et les aliments pour bébés à base de viande.

Grossesse : un régime alimentaire sain préconisé

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 22/05/2012

Grossesse : un régime alimentaire sain préconisé

Une étude européenne a démontré que les femmes enceintes ne devaient pas manger pour 2, mais contrôler leur poids régulièrement, voire suivre un régime adapté afin de ne pas prendre trop de poids et de préserver leur santé et celle de leur enfant.

Biberons, tétines : des objets anodins, mais dangereux

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 21/05/2012

Biberons, tétines : des objets anodins, mais dangereux

Une étude américaine de la Nationwide Children's Hospital dans l'Ohio a révélé que toutes les quatre heures, un bébé est blessé par un biberon, une tétine ou un verre à bec et est admis aux urgences. Ces objets considérés comme anodins se révèlent au final être dangereux.

Les malformations cardiaques du nourrisson plus facilement décelable

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 09/05/2012

Les malformations cardiaques du nourrisson plus facilement décelable

Des médecins britanniques ont mis au point une nouvelle méthode de dépistage qui permettrait de détecter 75 % des malformations cardiaques chez les nourrissons. Une découverte qui pourrait bien sauver la vie de nombreux nouveau-nés.

Le grand site de la petite enfance