> > > Près d'un enfant sur 5 présente des carences en fer

Près d'un enfant sur 5 présente des carences en fer

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 05/06/2012

Le professeur Patrick Tounian, responsable de l'unité de nutrition de l'hôpital Trousseau à Paris et secrétaire général de la société française de pédiatrie (SFP) expliquent qu'un trop grand nombre d'enfants âgés de 1 à 10 ans présenteraient des carences en fer.

Près d'un enfant sur 5 présente des carences en fer
Patrick Tounian (capture Youtube / assureurs-prevention.fr)

L'anémie en Fer est trop présente chez les enfants

En raison de leur croissance rapide, les nourrissons et les enfants ont des besoins plus importants. Or Patrick Tounian met en lumière le fait que 10 à 20 % des enfants souffriraient de carences en fer, alors qu'il fer joue un rôle important dans plusieurs fonctions biologiques, notamment dans la fabrication de l'hémoglobine.

La carence en fer est la plus fréquente des carences nutritionnelles en France, d’après le Programme national nutrition santé (PNNS). Elle touche entre 20 et 30 % des enfants jusqu’à 3 ans, notamment dans certaines populations à risque comme les prématurés par exemple. La carence en fer peut être responsable de problèmes de croissance, d’un retard d’apprentissage, d’une moindre résistance aux infections et d'anémies.

Pour y remédier, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande l'allaitement maternel exclusif pendant les 6 premiers mois. Ensuite, le lait de connaissance est conseillé jusqu'à l'âge de 3 ans.

Le PNNS insiste « Chez l'enfant né à terme, l'insuffisance d'apport alimentaire en fer peut être le plus souvent prévenue par l'allaitement maternel ou la prise d'au moins 500 ml/jour d'une préparation enrichie en fer. ». Pour sa part, le professeur Tounian estime que les enfants devraient manger de la viande 2 fois par jour. Or, pour d'autres médecins, des protéines animales 2 fois par jour « c'est beaucoup ».

Le professeur Bruno Varet déclare que « contrairement à une idée reçue, il n'y a pas que la viande rouge, mais également des légumes comme les lentilles. ». Le professeur reconnaît néanmoins que ces carences « martiales » sont difficiles à évaluer. En effet, la mesure se fait grâce à l'analyse biologique des marqueurs du métabolisme du fer, mais il existe une grande diversité dans les dosages de la ferritine. Seulement, ces dosages varient beaucoup d'un laboratoire à un autre.

La Haute autorité de santé (HAS) a récemment appelé à une standardisation des valeurs de référence pour assurer un meilleur suivi et une meilleure prévention. Le déficit en fer doit être détecté et traité rapidement.

Actualités en rapport

Nouveaux pics de varicelle en France métropolitaine

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 05/06/2012

Nouveaux pics de varicelle en France métropolitaine

Selon les médecins de l'Inserm, la varicelle aurait atteint un nouveau pic la semaine dernière. Le 30 mai dernier, le réseau Sentinelles a annoncé pas moins de neuf foyers d’activité forte et modérée de la maladie dans différentes régions.

Un nouvel outil pour lutter contre les cancers infantiles

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 05/06/2012

Un nouvel outil pour lutter contre les cancers infantiles

Des chercheurs du monde entier ont rassemblé leurs données pour accélérer la recherche concernant les tumeurs de l'enfant. Déterminer le génome de chaque patient pourrait favoriser la prescription d'un traitement ciblé et multiplierait ainsi les chances de guérison.

Du Zinc pour lutter contre les infections bactériennes

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 04/06/2012

Du Zinc pour lutter contre les infections bactériennes

Une récente étude indienne a montré que donner du zinc aux nouveau-nés pourrait les aider à guérir de certaines infections bactériennes. En effet, combiné à des antibiotiques, le zinc permettrait de guérir les méningites et les pneumonies, par exemple.

Les hôpitaux franciliens manquent de lait maternel

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 04/06/2012

Les hôpitaux franciliens manquent de lait maternel

L'assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP) lance un appel au don de lait maternel. En effet, le lait maternel est un produit rare et y a une pénurie. C'est la première fois qu'un appel aux dons de ce genre est lancé.

Le grand site de la petite enfance