> > > Port du voile : une nouvelle assistante maternelle licenciée

Port du voile : une nouvelle assistante maternelle licenciée

Actualité publiée dans "Société" le 10/12/2012

Une assistante maternelle Franco-Marocaine de 38 ans a été licenciée par la mairie de Limoges pour avoir refusé d'enlever son voile. En 2008 déjà, une employée d'une crèche dans les Yvelines avait été licenciée pour la même raison.

Port du voile : une nouvelle assistante maternelle licenciée
Le 17 janvier 2012, le Sénat a adopté en 1re lecture un projet de loi visant à étendre l'obligation de neutralité aux structures privées en charge de la petite enfance (Jg281 /CC-by-sa)

Licenciée pour port du voile

Une assistante maternelle qui travaillait pour la crèche des Portes Ferrées à Limoges dans le Limousin a été licenciée par la mairie pour « faute grave », car elle refusait d'enlever son voile au travail.

La jeune femme explique qu'elle ne porte le voile que lorsque des hommes viennent chez elle ou bien qu'elle se rend à la crèche. La mairie, elle, précise avoir reçu cette femme plusieurs fois pour lui expliquer qu'elle risquait de perdre son travail, car, travaillant dans un service public, elle devait faire preuve de neutralité.

Un autre cas en 2008

En 2008, une femme employée dans la crèche « Baby Loup » à Chanteloup-les-Vignes, dans les Yvelines, a déjà été licenciée pour le même motif.

À son retour de congé parental, elle avait décidé de porter le « hijab », un voile qui couvre les cheveux ; or, le règlement de la structure interdit le port de signes religieux.

La femme a alors demandé des indemnités de départ qui lui ont été refusées par la direction. Ne voulant pas enlever son voile pour continuer à travailler, elle a été licenciée pour faute grave. Face à cette décision qu'elle estime discriminatoire, elle demande 80 000 euros de dommages et intérêts, ce qu'ont refusé les Prud'hommes, donnant raison à la crèche.

Des obligations de réserves et de neutralité

Selon les textes en vigueur, les agents d'un service public, fonctionnaires et non-titulaires, sont soumis à un devoir de réserve quant au mode d'expression de leurs opinions personnelles, qu'elles soient religieuses ou politiques.

Comme le rappelle le site officiel de l'administration française (Service-Public.fr), « Cette obligation ne concerne pas le contenu des opinions (la liberté d'opinion est reconnue aux agents publics), mais leur mode d'expression ».

Les crèches municipales en tant que service de public sont donc tenues d'appliquer cette obligation. De fait, les assistantes maternelles travaillant dans ces structures sont soumises à cette obligation de réserve.Une proposition de loi visant à étendre l'obligation de neutralité aux structures privées en charge de la petite enfance et à assurer le respect du principe de laïcité a été adoptée en 1re lecture par le Sénat. Cette proposition est en cours d'examen par une commission spéciale de l'Assemblée nationale.

Actualités en rapport

Nos enfants sont de moins en moins créatifs

Actualité publiée dans "Société" le 12/12/2012

Nos enfants sont de moins en moins créatifs

Selon plusieurs études relayées par l'« Attachment parenting international » et le site enfantsdelavenir.org, les enfants seraient de moins en moins créatifs. Pour certains spécialistes, cette diminution serait liée à une baisse de libertés accordées aux enfants.

Petite enfance : les professionnels veulent plus de visibilité


Actualité publiée dans "Société" le 21/12/2012 - Mise à jour le 02/01/2013

Petite enfance : les professionnels veulent plus de visibilité


Souhaitant jouir d'une meilleure visibilité de leur travail au quotidien, les professionnels de la petite enfance ont décidé de mettre en place le printemps de la petite enfance, une journée de sensibilisation des médias à l'échelle nationale, le 21 mars 2013.

Les mamans blogueuses : reines du web et de la consommation

Actualité publiée dans "Société" le 28/11/2012 - Mise à jour le 30/11/2012

Les mamans blogueuses : reines du web et de la consommation

De plus en plus de mamans partagent sur la toile leur quotidien de mères. Ces billets touchant un public de plus en plus large, certaines grandes marques ont sauté sur l'occasion pour faire de ce phénomène un nouveau moyen de promotion.

La France entière a célébré la journée des assistantes maternelles

Actualité publiée dans "Société" le 23/11/2012

La France entière a célébré la journée des assistantes maternelles

Le 19 novembre dernier a été célébrée la journée des assistantes maternelles. Celle-ci était l'occasion de valoriser ce métier, qui reste dans l'esprit de beaucoup, une simple garde d'enfant. Depuis plusieurs années, les conditions de travail ont changé.

Le grand site de la petite enfance