> > > Plus de places en crèches et moins d’inégalités sociales

Plus de places en crèches et moins d’inégalités sociales

Actualité publiée dans "Société" le 14/01/2014

Dans un rapport rendu public ce lundi 13 janvier, le groupe de réflexion Terra Nova, revient sur l’importance des crèches dans la lutte contre les inégalités sociales. L’objectif du rapport : pousser au développement de crèches à haute qualité éducative, destinées en priorité aux familles pauvres

Plus de places en crèches et moins d’inégalités sociales
Un exemple d’action éducative à la crèche de Quimperlé avec la visite de la médiathèque et le tapis à histoire. (Flickr – mediathequequimperle/CC-by-2.0)

Les inégalités sociales se font ressentir avant l’école

Le think tank ou groupe de réflexion Terra Nova, s’est penché sur le rôle des crèches dans la lutte contre les inégalités sociales, dans un rapport rendu public ce lundi 13 janvier 2014.

Le constat de Terra Nova, est simple et sans appel, les inégalités sociales se ressentent avant même l’entrée en primaire. « À quatre ans, un enfant pauvre a entendu 30 millions de mots de moins qu’un enfant issu d’un milieu favorisé », rappelle le groupe.

De nombreuses actions et plan gouvernementaux sont développés pour réduire ces inégalités à l’école ou plus tard, au collège, au lycée et à l’entrée dans la vie active. Des actions difficiles à mettre en place, qui coutent cher et qui n’ont pas toujours le succès attendu.

Pour Terra Nova, la lutte contre ces inégalités doit se faire avant que celles-ci se creusent, « dès la petite enfance, lorsque le cerveau connaît sa période de développement neuronal la plus importante ».

Des crèches à haute qualité éducative

Aux États-Unis, deux projets développés dans les années 60 et 70 ont permis de mesurer l’impact d’un programme éducatif intensif dans les structures d’accueil de la petite enfance. 40 ans plus tard, les résultats sur les individus issus de milieux défavorisés et ayant pu bénéficier de ces dispositifs sont très positifs : un taux de chômage plus faible, des conditions et une hygiène de vie plus élevés...

En France, d’autres types d’actions sont mises en place, comme le programme « parler bambin » qui est de plus en plus appliqué dans les établissements d’accueil des jeunes enfants (EAJE).

Sans remettre en cause l’investissement des professionnels de la petite enfance ni celle des collectivités, Terra Nova, souhaite faire de la crèche un milieu encore plus éducatif qu’il ne l’est actuellement, en faire des établissements à haute qualité éducative.

Plus de places pour les familles pauvres

En France, l’offre de place en crèche n’est pas suffisante. Une réalité admise par les pouvoirs publics qui multiplient les projets de créations de structures, à l’image de la convention signée cet été ente la CNAF et l’État pour la création de 200 000 places d’ici 2017.

Pour Terra Nova, ces créations de places doivent être liées à une meilleure politique d’attribution. Près de 20 % des enfants sont issu de familles pauvres, pourtant, ils ne sont que 8 % à être accueillis en crèche, note le think tank. « Il [...] manque aujourd’hui 30 000 [places], si l’on veut que la part d’enfants pauvres accueillis en crèche soit la même que dans la population française ».

« Il ne s’agit pas d’évincer les couples bi-actifs des crèches », précise le rapport, « mais de profiter des nouvelles places pour inclure davantage de familles pauvres. Les crèches sont un besoin important pour toutes les familles ; mais pour les enfants pauvres, elles peuvent changer le cours d’une vie ».

Dix recommandations aux instances publiques

Le think tank français souhaite ainsi « développer des places de crèches à “haute qualité éducative” destinées en priorité aux enfants de familles pauvres ». Pour ce faire, 10 recommandations sont faites aux communes et aux intercommunalités ; aux conseils généraux ainsi qu’à l’État et à la CNAF.

Liens :

Les 10 recommandations en PDF.

Le rapport entier en PDF est téléchargeable sur le site de Terra Nova : www.tnova.fr ; ou directement ici.

 

Actualités en rapport

Un rapport pour lutter contre la fondation des stéréotypes filles-garçons

Actualité publiée dans "Société" le 17/01/2014

Un rapport pour lutter contre la fondation des stéréotypes filles-garçons

Un nouveau rapport sur les stéréotypes filles-garçons a été publié ce 15 janvier par le Commissariat général à la stratégie et à la prospective (CGSP). Abordant entre autres le rôle et l’influence de l’implication masculine dans la construction de ces stéréotypes, le CGSP formule 30 propositions.

Allocations : le CLCA est plus avantageux pour des enfants nés en fin d’année

Actualité publiée dans "Société" le 05/02/2014

Allocations : le CLCA est plus avantageux pour des enfants nés en fin d’année

Selon une étude de la Caisse nationale des allocations familiales (Cnaf), les calendriers de versement d’allocations comme le CLCA ou la CMG seraient plus ou moins avantageux selon le mois de naissance de l’enfant.

Décret Morano : « Pas de bébés à la consigne » ne veut plus attendre

Actualité publiée dans "Société" le 07/02/2014

Décret Morano : « Pas de bébés à la consigne » ne veut plus attendre

En mai 2012, la ministre déléguée à la Famille Dominique Bertinotti avait promis l’abrogation du décret Morano. En l’absence de décision gouvernementale à ce sujet, le collectif « Pas de bébés à la consigne » a fait connaître ses propositions.

5 % des Français ne veulent pas d'enfant (étude Ined)

Actualité publiée dans "Société" le 14/02/2014 - Mise à jour le 03/11/2014

5 % des Français ne veulent pas d'enfant (étude Ined)

Pour beaucoup de français, avoir un enfant ne fait pas partie des objectif personnels à court comme à long terme. Selon une étude de l’institut national d’études démographiques (INED), publiée le 12 février dernier, près de 5 % des Français ne souhaiteraient pas avoir d’enfant.

Le grand site de la petite enfance