> > > Parentalité : les entreprises peuvent aussi intervenir

Parentalité : les entreprises peuvent aussi intervenir

Actualité publiée dans "Société" le 05/09/2012

Selon le CAS, par rapport aux autres pays industrialisés, la France est en retard en matière d'aide à la parentalité. La ministre de la Famille a décidé de s'appuyer sur un rapport qui lui a été remis pour y remédier et « aider les parents à être parents ».

Parentalité : les entreprises peuvent aussi intervenir
Le rapport public "Aider les parents à être parents" a été élaboré par le CAS (YM01/CC-by-sa)

La France en retard

Contrairement à la plupart des pays industrialisés, la France est en retard en ce qui concerne l'aide à la parentalité. C'est pourquoi le centre d'analyse stratégique (CAS) a remis un rapport à Dominique Bertinotti, ministre de la Famille.

Le rapport donne des idées pour « aider les parents à être parents ». Le but de cette aide à la parentalité, qui fait partie de la plupart des politiques sociales des pays industrialisés, est d'assister les parents pour prévenir les comportements à risques pour la société.

En 2010, en France, le coût de l'aide à la parentalité s'élevait à 120 millions d'euros, financés à 50 % par la caisse nationale des allocations familiales (Cnaf) et le reste par l'État et les collectivités locales.

Pour la rentrée, la ministre de la Famille s'est inspirée du rapport et a annoncé que les entreprises pouvaient offrir 1 heure à leurs salariés pour qu'ils puissent déposer ou aller chercher leur enfant à l'école, un début en matière d'aide à la parentalité.

Les méthodes à l'étranger

Le rapport évoque aussi les dispositifs mis en place à l'étranger. Par exemple aux États-Unis, les parents peuvent assister à des conférences sur l'éducation des enfants sur leur lieu de travail. Des programmes multimédias donnant des conseils aux parents sont aussi disponibles, et ce, en plusieurs langues.

Au Canada, un autre dispositif est appliqué : celui des « soirées gars ». Ces dernières permettent de rapprocher pères et fils autour de la lecture par exemple ou d'autres activités. En Israël, ce sont des parents qui donnent des cours à d'autres parents, le tout, toujours dans une optique d'aide à la parentalité.

Actualités en rapport

Les réseaux sociaux pour faire garder son enfant

Actualité publiée dans "Société" le 10/09/2012

Les réseaux sociaux pour faire garder son enfant

À la rentrée, les parents ont besoin de faire garder leur enfant avant ou après l'école. Plusieurs moyens existent pour trouver la bonne baby-sitter, comme le réseau social « Yoopies » qui leur est exclusivement consacré.

Protection de l'enfance : 3 opérateurs Internet avertis par le CSA

Actualité publiée dans "Société" le 20/09/2012

Protection de l'enfance : 3 opérateurs Internet avertis par le CSA

À la suite de plusieurs manquements aux règles de protection des enfants de moins de 3 ans révélés dans le bilan 2011/2012, le CSA a mis en garde Free, SFR et Orange. Les sanctions prises sont, pour l'instant, symboliques.

L'apprentissage de langues étrangères peut commencer tout petit

Actualité publiée dans "Société" le 20/08/2012

L'apprentissage de langues étrangères peut commencer tout petit

Beaucoup de parents cherchent à ce que leur enfant apprenne une langue étrangère dès leur plus jeune âge, ce qui a de réels bénéfices. De plus en plus d'ateliers ou de garde bilingue d'enfant existent également.

La « Baby-Shower », une fête de plus en plus tendance

Actualité publiée dans "Société" le 09/08/2012

La « Baby-Shower », une fête de plus en plus tendance

La « Baby-Shower », fête pour les futures mamans, est née aux États-Unis. Aujourd'hui, elle s'implante petit à petit en France, une aubaine pour certaines entreprises qui se lancent dans l'organisation de ces événements.

Le grand site de la petite enfance