> > > L'obésité maternelle source d'autisme

L'obésité maternelle source d'autisme

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 11/04/2012

Une récente étude américaine publiée dans la revue « Pediatrics » a révélé que les mères obèses ou diabétiques auraient plus de risques de donner naissance à un enfant souffrant d'autisme ou rencontrant des retards de développement.

L'obésité maternelle source d'autisme
L'obésité mise en cause (Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé / CC-by-nd)

L'obésité et le diabète chez la mère peut induire des retards de développement chez l'enfant

Les chercheurs de l'Université de Californie à Davis ont examiné 1004 couples mère-enfant issus d'horizons socio-économiques les plus divers en Californie.

Environ la moitié des enfants du groupe étaient autistes, 172 étaient atteints de troubles du développement et 315 étaient considérés comme normaux.

Les résultats ont ainsi prouvé qu'il y a 67 % plus de risques qu'une mère obèse mette au monde un enfant autiste qu'une femme au poids considéré comme normal.

Elle est aussi deux fois plus susceptible d'avoir un enfant atteint d'un trouble quelconque du développement qu'une mère au poids normal et qui ne souffre pas de diabète.

Selon l'étude, plus de 20 % des mères ayant un enfant autiste ou atteint d'un retard de développement étaient obèses pendant la grossesse. Tandis que 14 % des mères ayant eu des enfants normaux étaient obèses lors de la grossesse.

La situation sanitaire liée à l'obésité aux États-Unis est très sérieuse. C'est pourquoi Michelle Obamah s'est emparée du problème essayant de promouvoir dès qu'elle le peut l'exercice physique.

Les chercheurs estiment que les problèmes rencontrés par le fœtus lors de son développement pourraient être causés par une trop longue exposition à de forts taux d'insuline absorbés par la mère diabétique qui nécessite une plus grande quantité d'oxygène.

Ainsi cela pourrait restreindre l'accès de l'enfant à naître à ce même oxygène.

Néanmoins, ils ne disent pas si l'obésité ou le diabète de la mère sont à l'origine des problèmes psychologiques de l'enfant, mais ils établissent une nette corrélation.

En effet, cette étude ne prouve pas que les liens constatés soient de causes à effets. Cette possibilité doit être vérifiée par des études supplémentaires.

Actualités en rapport

Le café n'est pas incompatible avec la grossesse

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 17/04/2012

Le café n'est pas incompatible avec la grossesse

Une étude brésilienne démontre que la consommation de caféine pendant la grossesse à dose modérée n'aurait pas d'effets négatifs sur le bébé et son sommeil. Les professionnels de santé sont donc invités à rassurer leur patient sur l'innocuité du café.

L'enfance, thème des journées de l'ostéopathie

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 17/04/2012

L'enfance, thème des journées de l'ostéopathie

Cette année a lieu la deuxième édition des journées de l'ostéopathie, à l'université de Bordeaux 4. Elles auront pour thème, enfance, handicap et ostéopathie. L'accès y est libre, mais il est néanmoins nécessaire de s'être inscrit auparavant.

La prise d'antipsychotiques pendant la grossesse déteint sur l'enfant

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 04/04/2012

La prise d'antipsychotiques pendant la grossesse déteint sur l'enfant

Les chercheurs d'une université américaine ont découvert qu'une femme enceinte qui prend des antipsychotiques exposerait son futur bébé à des problèmes de performance neuromotrice.

L'Afssaps valide le vaccin Prevenar

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 18/04/2012

L'Afssaps valide le vaccin Prevenar

Dix ans après l’introduction en France du vaccin contre le pneumocoque, Prevenar 13, l’heure est au bilan. Un bilan jugé positif par l'Afssaps qui publie régulièrement des informations sur le profil de sécurité d'emploi du vaccin.

Le grand site de la petite enfance