> > > Les pédiatres s'unissent contre les idées reçues

Les pédiatres s'unissent contre les idées reçues

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 23/05/2014 - Mise à jour le 26/05/2014

Les conseils d'éducation de l'enfant se multiplient sur Internet, véhiculés bien souvent sans aucun fondement scientifique ou médical. Inquiets les pédiatres qui ont décidé de dénoncer un certain nombre d'idées reçues quelques jours avant le congrès 2014 des sociétés françaises de pédiatrie.

Les pédiatres s'unissent contre les idées reçues
Réunis pendant 3 jours à Lyon , les pédiatres veulent remettre certaines idées au clair (Wikimedia Commons - Nevit Dilmen/CC-by-sa-3.0)

Certaines idées reçues dénoncées par les pédiatres

Plusieurs rumeurs circulent sur le net concernant les enfants et leurs besoins. Des faux bons conseils considérés de plus en plus comme valides par des parents mal informés.

À l’occasion du congrès des sociétés françaises de pédiatrie, organisé ce week-end à Lyon, les professionnels sont revenus sur plusieurs de ces préjugés ou faux conseils.

Contrairement aux idées reçues, le lait de croissance n'est pas inutile. Pour Patrick Tounian, chef du service de nutrition pédiatrique à l'hôpital pour enfants Trousseau à Paris, « si l'enfant stoppe net les laits infantiles à 1 an, il n'aura pas assez de fer ».

Les pédiatres préconisent aussi de varier la nourriture des enfants le plus tôt possible, entre 4 et 6 mois, en introduisant des œufs ou encore du poisson avant 1 an.

Autre motif d’inquiétude, la baisse du nombre de vaccinations des jeunes enfants. « Rien ne démontre scientifiquement qu'il y a un lien entre les particules de sel d'aluminium et la survenue de troubles divers constatés parfois plusieurs années après un vaccin », assure pourtant Robert Cohen, pédiatre infectiologue à l'hôpital intercommunal de Créteil.

De la même manière les antibiotiques sont trop souvent associés à des remèdes miracles tout comme un déménagement « loin » des grandes villes polluées n’a pas beaucoup d’effet sur l’apparition de l’asthme chez l’enfant.

Les pédiatres se réunissent à Lyon du 22 au 24 mai 2014

Le congrès des sociétés françaises de pédiatrie est organisé à Lyon du 22 au 24 mai 2014. C'est la première fois que 8 sociétés de pédiatres se réunissent pour échanger entre elles et partager leurs pratiques.

Durant 3 jours , les professionnels aborderont près de 350 sujets, tachant de mettre leurs compétences en commun pour faire avancer la profession sur ces questions.

L’ensemble du programme est disponible sur le site de l’évènement www.pediatrie2014.org.

 

Actualités en rapport

Mémoire infantile : comment notre cerveau efface nos souvenirs de bébés

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 19/05/2014

Mémoire infantile : comment notre cerveau efface nos souvenirs de bébés

Les souvenirs de notre petite enfance, absents avant 2-3 ans et relativement rares avant 6-7 ans, seraient en fait supprimés lors de la formation de nouveaux neurones. Pour les scientifiques il pourrait s’agir d’un mécanisme nécessaire pour le développement de l’enfant, son apprentissage et la...

5 à 10 % des jeunes papas souffrent de dépression postnatale

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 23/04/2014

5 à 10 % des jeunes papas souffrent de dépression postnatale

Moins répandues que chez les femmes, les dépressions postnatales concerneraient près d’un père sur 10. Selon une étude récemment publiée dans la revue Pediatirics, les jeunes adultes seraient particulièrement touchés. Non suivie, cette dépression peut affecter le développement de l’enfant.

Les nouveaux matelas de berceaux sont-ils plus toxiques que les anciens ?

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 09/04/2014

Les nouveaux matelas de berceaux sont-ils plus toxiques que les anciens ?

En travaillant sur la qualité de l'environnement de sommeil de l'enfant, des chercheurs américains se sont penché sur la toxicité des matelas de berceaux. D'après l'étude,les nouveaux modèles contiendraient environ 4 fois plus de composés organiques volatiles que les matelas usagés.

L’eczéma de l’enfant, un mal incurable ?

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 08/04/2014

L’eczéma de l’enfant, un mal incurable ?

L’eczéma, aussi appelé dermatite atopique, apparaît dès le plus jeune âge et se caractérise par des plaques rouges et des zones de peau sèche qui entraînent de fortes démangeaisons. Selon une récente étude financée par le NIAMS et publiée dans la revue JAMA Dermatology, cette maladie...

Le grand site de la petite enfance