> > > Les députés ne veulent pas de Wifi dans les crèches

Les députés ne veulent pas de Wifi dans les crèches

Actualité publiée dans "Législation" le 28/01/2014

L’Assemblée nationale a voté pour la proposition de loi sur les risques résultant des ondes électromagnétiques. Les députés se sont ainsi prononcés contre l’installation de boîtiers Wifi dans les crèches. Les écoles maternelles ne sont pas concernées par cette décision.

Les députés ne veulent pas de Wifi dans les crèches
Par principe de précaution, les députés souhaitent interdire le WiFi dans les zones d’accueil des moins de 3 ans (Flickr – Paul Downey /CC-by-2.0)

Pas d’installation de boîtiers Wifi dans les crèches

Le 23 janvier dernier, l’Assemblée nationale a voté en première lecture la proposition de loi relative à l’application du principe de précaution défini par la Charte de l’environnement aux risques résultant des ondes électromagnétiques. Cette proposition de loi a été présentée par la députée Laurence Abeille d’Europe écologie les verts (EE-LV).

Avec ce vote, les députés interdisent la mise en place de boîtiers Wifi dans les établissements accueillant les enfants de moins de 3 ans comme les crèches, les garderies, les centres de loisirs ou encore les centres de vacances.

Limiter l’exposition aux ondes électromagnétiques

Le but de ce projet de loi est de limiter l’exposition aux ondes électromagnétiques. Selon Laurence Abeille « les jeunes enfants doivent être tenus éloignés de la source d’émission, d’autant plus que de par leur taille, ils sont susceptibles d’avoir la tête particulièrement proche d’une box ».

Pour parvenir à limiter cette exposition, le texte prévoit aussi :

  • l’interdiction de la publicité pour les tablettes pour les moins de 14 ans ;
  • une meilleure information de la population sur les sources d’émission ;
  • l’interdiction de la publicité pour les téléphones portables vendus sans oreillette.

Oui au Wifi dans les écoles maternelles

Contrairement à ce que souhaitaient les écologistes, les députés ont décidé d’autoriser le Wifi dans les écoles maternelles.

Cette décision a été prise à la demande du gouvernement pour qui « le développement du numérique dans les écoles primaires est une priorité », explique Philippe Martin, le ministre de l’Écologie. Selon lui, l’interdiction de la mise en place du Wifi dans les écoles primaires risquerait aussi d’envoyer « un signal anxiogène » aux familles.

Actualités en rapport

L'assemblée nationale réforme le congé parental

Actualité publiée dans "Législation" le 22/01/2014

L'assemblée nationale réforme le congé parental

Le 20 janvier, les députés ont voté la réforme du congé parental proposée par Najat Vallaud-Belkacem dans le cadre du projet de loi sur l’égalité femmes-hommes. Par un dispositif incitatif, le texte aspire à plus d’engagements de la part du 2e parent et plus généralement, de la part du père.

Familles séparées : une proposition de loi sur l'autorité parentale

Actualité publiée dans "Législation" le 10/04/2014

Familles séparées : une proposition de loi sur l'autorité parentale

Une proposition de loi PS-écologistes visant la redéfinition de la notion d’autorité parentale et traitant de la question de l’intérêt de l’enfant a été présentée le 1er avril 2014 à l’Assemblée nationale. Elle entend s’adapter aux « nouvelles configurations familiales ».

Le port du voile dans les crèches, le point sur les règles en vigueur

Actualité publiée dans "Législation" le 28/10/2013 - Mise à jour le 03/11/2014

Le port du voile dans les crèches, le point sur les règles en vigueur

Relancée par l’affaire Baby Loup, la question du port de voile dans les établissements accueillant des jeunes enfants (EAJE) est pour le moment dans les mains des magistrats de la Cour d’appel de Paris.

Don de RTT aux parents d’enfants malades ; la loi enfin promulguée

Actualité publiée dans "Législation" le 12/05/2014

Don de RTT aux parents d’enfants malades ; la loi enfin promulguée

Déposée en juillet 2011, la proposition de loi relative aux dons de jours de RTT à un collègue parent d’un enfant gravement malade a finalement été adoptée par le Sénat fin avril. La loi vient d’être promulguée et publiée au Journal Officiel du 10 mai 2014.

Le grand site de la petite enfance