> > > Les colliers anti-parasitaires peuvent intoxiquer les enfants

Les colliers anti-parasitaires peuvent intoxiquer les enfants

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 23/04/2012

Après la liste dressée, par l'agence nationale du médicament vétérinaire (ANMV), mardi dernier, il a été annoncé que plusieurs colliers anti-puces et tiques allaient être retiré du marché en raison d'un risque d'exposition chronique notamment pour les enfants.

Les colliers anti-parasitaires peuvent intoxiquer les enfants
Attention aux colliers de vos animaux (overdrive_cz / CC-by-sa)

76 colliers anti-parasitaires retirés du marché

À la différence des lotions répulsives, qui éloignent simplement les parasites, les produits dits « anti-parasitaires », comme ces colliers, sont considérés comme de véritables médicaments vétérinaires, destinés à tuer les puces et les tiques.

C'est donc à la suite d'une réévaluation du rapport « bénéfices-risques » de ces colliers pour chiens et chats que l'agence nationale du médicament vétérinaire, organisme dépendant de l'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses), a décidé de « retirer l'autorisation de la mise sur le marché »

En effet, suite à un risque trop important, surtout pour les jeunes enfants, les experts jugent ce rapport « défavorable ».

L'ANMV déclare « Des risques potentiels en cas d'exposition chronique pour l'homme, sur le long terme, par voie cutanée chez l'utilisateur et plus particulièrement chez l'enfant ont été mis en évidence pour certains de ces colliers. »

Les colliers concernés sont ceux contenant les molécules Propoxur, Tétrachlorvinphos et Dimpylate. La liste de ces 76 produits est accessible en ligne.

Les produits correspondants ont donc été retirés immédiatement de la vente, soit environ trois quarts des colliers anti-puces et tiques vendus en France. Seulement, le retrait du marché est long, car ces colliers sont largement commercialisés aussi bien dans les jardineries et animaleries qu'en grande surface.

Plus qu'un simple retrait, l'Anses recommande aussi aux propriétaires d'animaux ayant recours à l'un de ces colliers anti-parasitaires, d'en cesser l'utilisation.

Elle ajoute que d'autres colliers, non dangereux, existent sur le marché.

Actualités en rapport

Les fast-foods français plus sains qu'aux États-Unis

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 24/04/2012

Les fast-foods français plus sains qu'aux États-Unis

Selon une étude, la teneur en sel des plats servis dans les grandes chaines de fast-food diffère selon les pays. Malgré le fait que dans les fast-foods français les plats soient encore trop salés, ils sont tout de même plus sains que ceux des fast-foods américains.

La fin du perchloréthylène dans les pressings

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 24/04/2012

La fin du perchloréthylène dans les pressings

Toxique et interdit dans plusieurs pays, le perchloréthylène utilisé pour le lavage à sec sera désormais banni des pressings en France. L'interdiction sera progressive et s'étalera sur une dizaine d'années

L'Afssaps valide le vaccin Prevenar

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 18/04/2012

L'Afssaps valide le vaccin Prevenar

Dix ans après l’introduction en France du vaccin contre le pneumocoque, Prevenar 13, l’heure est au bilan. Un bilan jugé positif par l'Afssaps qui publie régulièrement des informations sur le profil de sécurité d'emploi du vaccin.

Le café n'est pas incompatible avec la grossesse

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 17/04/2012

Le café n'est pas incompatible avec la grossesse

Une étude brésilienne démontre que la consommation de caféine pendant la grossesse à dose modérée n'aurait pas d'effets négatifs sur le bébé et son sommeil. Les professionnels de santé sont donc invités à rassurer leur patient sur l'innocuité du café.

Le grand site de la petite enfance