> > > Les animaux de compagnie sont bons pour la santé des tout-petits

Les animaux de compagnie sont bons pour la santé des tout-petits

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 10/07/2012

Une étude finlandaise vient de constater une nouvelle fois l'intérêt pour les tout-petits d'avoir un animal domestique auprès d'eux, que ce soit pour leur épanouissement psychologique ou leur santé physique.

Les animaux de compagnie sont bons pour la santé des tout-petits
Les animaux domestiques et les bébés font bon ménage (overdrive_cz / CC-by-sa)

Moins de risques d'infections

L'étude s'est basée sur 397 enfants finlandais dont les parents ont noté quotidiennement dans un journal l'état de santé de leur enfant de l'âge de 9 semaines à 52 semaines.

Selon l’étude, les symptômes d'infections respiratoires comme la toux, la rhinite, ou encore la fièvre sont pour 30 % moins présents chez les enfants ayant des chats ou des chiens à leur domicile. De plus, ils étaient environ moitié moins enclins à développer des infections de l'oreille.

Les chercheurs confirment que les enfants qui « avaient des contacts avec un chien ou un chat à domicile » étaient en « meilleure santé pendant la période de l'étude. »

La protection la plus efficace a été observée chez les enfants qui avaient un chien présent à l'intérieur de la maison jusqu'à six heures par jour, par rapport aux enfants qui n'avaient pas de chien ou qui avaient des chiens qui étaient toujours dehors.

Selon les chercheurs, « les contacts animaux pourraient aider à faire mûrir le système immunitaire, menant à des réponses immunitaires plus efficaces et à des périodes d'infections plus courtes. »

L'étude ajoute qu'en plus d'avoir moins fréquemment des infections de l'oreille et respiratoires, les bébés proches de chiens nécessitaient en moyenne moins de traitements antibiotiques par rapport à ceux n'ayant pas d'animaux domestiques.

Des résultats contestables

De précédentes études ont montré des résultats contradictoires. En effet, certaines d'entre elles n'ont trouvé aucun bénéfice pour les jeunes enfants à vivre à proximité d'animaux à fourrure. D'autres ont trouvé que le contact animal semblait offrir une protection contre les rhumes et les affections de l'estomac.

Les auteurs de l'étude expliquent que leur travail diffère des analyses précédentes parce qu'il se concentre uniquement sur la première année après la naissance et n'inclut pas d'enfants plus âgés.

En ce qui concerne les chats, ils semblent également apporter une certaine protection aux bébés, même si l'effet observé est plus faible qu'avec les chiens.

Selon l’immunologiste Jean-François Bach, « L’hygiène qui compte, c’est la propreté de l’eau que l’on boit, la chaîne du froid, les vaccinations et les antibiotiques utilisés à bon escient ».

Actualités en rapport

Les effets néfastes de la télé observés par des chercheurs canadiens

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 16/07/2012

Les effets néfastes de la télé observés par des chercheurs canadiens

Une nouvelle étude canadienne de l'Université de Montréal et du Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine a montré à quel point l'habitude de regarder la télévision pendant des heures pouvait s'avérer néfaste pour les enfants.

Grossesse : il faut limiter la supplémentation en fer

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 17/07/2012

Grossesse : il faut limiter la supplémentation en fer

Une nouvelle étude française, publiée dans la revue Cochrane, révèle que pour prévenir l'anémie chez les femmes enceintes, la prise de suppléments de fer n'est pas nécessaire tous les jours. Une à trois prises par semaine suffiraient.

Être parent diminue les risques d'infections virales

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 19/07/2012

Être parent diminue les risques d'infections virales

Selon une récente étude américaine, publiée dans la revue Psychosomatic Medecine, le fait d'avoir des enfants réduirait les risques d'infections virales, comme les rhumes, en rendant les parents plus résistants aux microbes.

Dormir avec son bébé nuit à sa respiration

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 19/07/2012

Dormir avec son bébé nuit à sa respiration

Une nouvelle étude néo-zélandaise, publiée dans la revue Pediatrics, montre que le fait de dormir avec son bébé entrainerait chez ce dernier des problèmes de respiration qui pourraient entrainer la mort subite du nourrisson.

Le grand site de la petite enfance