> > > Le sommeil des nouveau-nés est influencé par leurs gènes

Le sommeil des nouveau-nés est influencé par leurs gènes

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 15/07/2013

Selon une étude québécoise, le patrimoine génétique du nouveau-né influerait sur son sommeil nocturne, tandis que le sommeil de jour serait lui influencé par l’environnement du bébé.

Le sommeil des nouveau-nés est influencé par leurs gènes
Le sommeil des tout-petits, une question de génétique et d'environnement (© pojoslaw - Fotolia.com)

Bien faire ses nuits serait héréditaire

En étudiant le sommeil de vrais et faux jumeaux, des chercheurs québécois ont mis en évidence le rôle de l’ADN dans la durée du sommeil nocturne des nourrissons âgés de 6 mois, 30 mois et 48 mois.

Dans leur étude, les chercheurs ont analysé le sommeil de 405 jumeaux monozygotes plus communément appelés « vrais jumeaux », et 586 jumeaux hétérozygotes ou faux jumeaux ; tous nés entre 1995 et 1998 et sélectionnés dans les « registres de naissance de l’Institut de la statistique du Québec ».

Issus du même « œuf », les jumeaux monozygotes ont un patrimoine génétique similaire ; leurs différences physiques sont essentiellement dues à leur environnement

Les résultats de l’étude « Genetic and Environmental Influences on Daytime and Nighttime Sleep Duration in Early Childhood » ont été publiés dans la revue pediatrics le 27 mai 2013, montrent une corrélation dans les durées de sommeil nocturne de ces jumeaux monozygotes à 6 mois, 30 mois et 48 mois. Cette corrélation n’est pas observée chez les jumeaux hétérozygotes.

À l’âge de 18 mois, 30 mois et 48 mois, le sommeil de jour serait davantage influencé par l’environnement du nouveau-né.

Une influence important de l’environnement

D’après l’équipe de recherche, l’impact de l’environnement sur le sommeil général du nourrisson serait néanmoins l’un des plus importants.

Ainsi, l’environnement pourrait empêcher la mise en place d’un sommeil correct chez le nourrisson, malgré des prédispositions génétiques ;

En d’autres termes, si le fait qu’un bébé fasse ses nuits est dû à son patrimoine génétique ; de bonnes habitudes de sommeil (d’environnement) sont primordiales pour assurer ce rythme.

Les scientifiques ont aussi montré qu’à l’âge de 18 mois, la majorité des enfants avaient une durée de sommeil plutôt constante.

 

Actualités en rapport

Trois parents pour un enfant, une réalité génétique.

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 01/07/2013

Trois parents pour un enfant, une réalité génétique.

Le gouvernement Brittanique a décidé d’ouvrir le débat au Parlement, en 2014, sur une nouvelle technique de FIV incluant un troisième parent génétique. Cette technique permettrait d’éviter un bon nombre de maladies génétiques.

L'Europe est désormais plus stricte sur la composition des jouets

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 29/07/2013

L'Europe est désormais plus stricte sur la composition des jouets

La Commission européenne a décidé de supprimer les produits chimiques et certaines substances allergènes de la composition des jouets pour enfants. Ces nouvelles règles sont appliquées dans l’Union européenne depuis le 20 juillet dernier.

Les indices de protection des crèmes solaires ne sont pas tous fiables

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 28/06/2013

Les indices de protection des crèmes solaires ne sont pas tous fiables

Le magazine 60 millions de consommateurs publie dans son dernier numéro les résultats de tests sur les crèmes solaires. Sur 10 crèmes solaires, 6 affichent un indice de protection supérieur à leur véritable indice de protection.

La prise d’antibiotique chez les bébés serait un facteur d’eczéma

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 24/06/2013

La prise d’antibiotique chez les bébés serait un facteur d’eczéma

L’eczéma, dont les causes sont encore peu connues, pourrait être lié à la prise d’antibiotiques dès le plus jeune âge, c’est du moins ce que révèle une récente étude britannique. Cette pathologie toucherait de plus en plus de personnes.

Le grand site de la petite enfance