> > > La prise d’antibiotique chez les bébés serait un facteur d’eczéma

La prise d’antibiotique chez les bébés serait un facteur d’eczéma

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 24/06/2013

L’eczéma, dont les causes sont encore peu connues, pourrait être lié à la prise d’antibiotiques dès le plus jeune âge, c’est du moins ce que révèle une récente étude britannique. Cette pathologie toucherait de plus en plus de personnes.

La prise d’antibiotique chez les bébés serait un facteur d’eczéma
Pour les chercheurs britanniques, la prise d’antibiotique bébé augmenterait le risque d’eczéma (Casey Fleser/CC-by)

Un risque accru de 40 %

En France, 15 % de jeunes enfants seraient touchés par de l’eczéma, c’est ce que révèlent les données de l’« International Study of Asthma and Allergies in Childhood » (ISAAC). Dans d’autres pays européens, ce taux varierait entre 20 et 30 %.

Cette pathologie, qui apparaît dès le plus jeune âge et disparaît souvent ou du moins s’atténue à l’âge adulte et dont les causes sont encore très peu connues, toucherait de plus en plus de personnes, en particulier ces 30 dernières années.

Plusieurs causes ont été évoquées comme la diminution de l’allaitement maternel ou encore l’introduction d’allergènes alimentaires de plus en plus tôt.

Une étude britannique vient de démontrer que les antibiotiques pouvaient aussi favoriser l’apparition de l’eczéma chez les enfants. Les résultats montrent que les bébés qui sont traités aux antibiotiques auraient 40 % de risques de plus que les autres enfants de souffrir d’une maladie de la peau.

De même ; plus l’enfant est exposé aux antibiotiques, plus il aurait de risques de développer de l’eczéma.

Le condensé de plusieurs études

Pour parvenir à ces résultats, les chercheurs du Saint Thomas Hospital à Londres et de l’université de Nottingham ont examiné et rassemblé les données de 20 études observationnelles traitant de l’influence des antibiotiques sur l’eczéma.

Même si les antibiotiques sont parfois nécessaires pour traiter certaines pathologies, les médecins devront être plus vigilants en ce qui concerne la prescription de ces derniers.

Actualités en rapport

Baby-Phone : un soucis de réglementation en France

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 21/06/2013

Baby-Phone : un soucis de réglementation en France

En France, il n’y a aucune réglementation sur la puissance d’émission des babyphones. Or des tests réalisés par le CNRS sur les différents babyphones du marché montrent que, selon la marque, la puissance d’émission peut aller bien au-delà des limites tolérées à l’étranger

Les indices de protection des crèmes solaires ne sont pas tous fiables

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 28/06/2013

Les indices de protection des crèmes solaires ne sont pas tous fiables

Le magazine 60 millions de consommateurs publie dans son dernier numéro les résultats de tests sur les crèmes solaires. Sur 10 crèmes solaires, 6 affichent un indice de protection supérieur à leur véritable indice de protection.

Trois parents pour un enfant, une réalité génétique.

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 01/07/2013

Trois parents pour un enfant, une réalité génétique.

Le gouvernement Brittanique a décidé d’ouvrir le débat au Parlement, en 2014, sur une nouvelle technique de FIV incluant un troisième parent génétique. Cette technique permettrait d’éviter un bon nombre de maladies génétiques.

Le sommeil des nouveau-nés est influencé par leurs gènes

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 15/07/2013

Le sommeil des nouveau-nés est influencé par leurs gènes

Selon une étude québécoise, le patrimoine génétique du nouveau-né influerait sur son sommeil nocturne, tandis que le sommeil de jour serait lui influencé par l’environnement du bébé.

Le grand site de la petite enfance