> > > La charte de parentalité signée par 359 entreprises

La charte de parentalité signée par 359 entreprises

Actualité publiée dans "Société" le 07/03/2012

La charte, signée en février dernier, a pour but de promouvoir une meilleure conciliation de la vie familiale et de la vie professionnelle au sein de l'entreprise. Plusieurs solutions doivent être mises en place par les entreprises signataires de cette charte.

La charte de parentalité signée par 359 entreprises
Logo de charte de la parentalité © OPE

Une charte pour un meilleur accompagnement des familles dans la vie professionnelle

La charte de parentalité accompagnera donc les parents pour concilier famille et travail, le tout en respectant l'égalité professionnelle hommes-femmes.

Les entreprises signataires s'engagent à prendre des décisions concrètes pour faciliter la vie des salariés-parents. Jérôme Ballarin, président de l'observatoire de la parentalité, est à l'origine de cette charte.

C'est après le constat que 97 % des salariés-parents considèrent que la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale est une réelle préoccupation, qu'il a décidé d'intervenir.

Aujourd'hui, c'est 359 entreprises qui sont signataires de cette charte, soit plus de 3 millions de salariés. Rien qu'en février, c'est 27 nouvelles signatures qui ont été recensées.

Une instance particulière pour mettre en place des actions concrètes

L'observatoire de la parentalité a été créé dans le but d'accroitre le nombre de signataires de la charte. Il est aussi là pour veiller à ce que ces signatures se traduisent par des actions concrètes dans les entreprises.

L'observatoire définit 4 catégories d'actions : les services facilitant le quotidien des salariés, le soutien financier aux salariés-parents, l'organisation du travail et l'accompagnement par les ressources humaines et les managers.

Par exemple, la possibilité d'accueillir les enfants des salariés dans l'entreprise en cas de grèves, de maladies, ou autres problèmes, permet de faciliter le quotidien des salariés-parents.

Plusieurs formes de travail à distance ont été testées comme le travail à domicile, ou sur un autre site de l'entreprise pour permettre une nouvelle organisation du travail.

Dans la catégorie soutien financier, une entreprise permet aux salariés de ne pas travailler le jour de leur anniversaire.

Une autre entreprise a, elle, organisée une après-midi avec des jeux et un goûter, avec les salariés et leurs enfants, pour permettre aux managers de prendre en compte la sphère parentale.

Actualités en rapport

Les bébés nageurs remis en cause par le CSS

Actualité publiée dans "Société" le 12/03/2012

Les bébés nageurs remis en cause par le CSS

Les experts du Conseil supérieur de la santé (CSS) déconseillent aujourd'hui la technique du bébé-nageur qui vise à familiariser les bébés avec l'eau et ainsi diminue les risques de noyades. Un risque accru de développer de l'asthme ou des bronchiolites est évoqué.

Les parents peuvent espionner leurs nounous

Actualité publiée dans "Société" le 29/02/2012

Les parents peuvent espionner leurs nounous

Une famille lyonnaise avait espionné sa nounou après l'avoir soupçonné de maltraiter leur enfant. Les parents avaient ainsi placé un micro dans une des peluches du bébé. La nounou a porté plainte pour atteinte à la vie privée, mais les parents ont été relaxés par le tribunal.

Plus de la moitié des parents regrettent les prénoms de leurs enfants

Actualité publiée dans "Société" le 29/02/2012

Plus de la moitié des parents regrettent les prénoms de leurs enfants

Une récente étude britannique a démontré qu'environ la moitié des parents interrogés ne seraient pas satisfaits du prénom choisi pour leur enfant après plusieurs années. Une longue réflexion est donc nécessaire.

Les « Monsieur-Madame » fêtent leur trente ans en France

Actualité publiée dans "Société" le 14/03/2012

Les « Monsieur-Madame » fêtent leur trente ans en France

Les livres pour enfants « Monsieur-Madame », nés en Angleterre avec « Monsieur Chatouille », fêtent cette année le 30e anniversaire de leur arrivée en France. Ces petits personnages ronds, colorés et très nombreux restent très appréciés des enfants.

Le grand site de la petite enfance