> > > L'INED explique le pic de naissance du 23 septembre

L'INED explique le pic de naissance du 23 septembre

Actualité publiée dans "Société" le 25/09/2013 - Mise à jour le 03/11/2014

Depuis plusieurs années, le 23 septembre est le jour de l’année où la France enregistre son plus grand taux de naissances, explique un rapport de l’Ined de 2011. Pour les démographes, ce constat ne doit rien au hasard.

L'INED explique le pic de naissance du 23 septembre
À vos peluches, le pic de naissance est arrivé (Ipernity - Elizabeth/CC-by)

Un pic de naissance qui s’est déplacé au fil des années

Dans son rapport de 2011, l’Institut national des études démographiques (Ined) démontre que le 23 septembre est le jour où le plus de naissances sont enregistrées en France. Le nombre d’accouchements serait en effet « presque 2 fois plus nombreux ce jour-là ».

Les démographes expliquent que ce mini baby-boom en septembre n’a rien de nouveau. Selon eux, depuis les années 70, ce pic de naissances se serait déplacé de mai à septembre et serait aujourd’hui « l’épisode le plus marqué en France ».

D’autres pays sont également concernés par ce mini baby-boom le 23 septembre et certains magasins se sont rendu compte de l’opportunité qu’il y avait et organisent des promotions spéciales pour cette période qui compte donc le plus grand nombre d’anniversaires.

Le nouvel An : jour de conception

Selon les chercheurs, ce phénomène ne doit rien au hasard et peut s’expliquer très simplement par le calendrier. Avec une durée moyenne de gestation de 265 jours, la date de conception des enfants nés le 23 septembre tombe en plein dans la nuit du réveillon de la Saint-Sylvestre. À cette date, « les couples sont plus souvent réunis, et plus disposés à se laisser aller », expliquent les démographes.

Dans le Parisien, Arnaud Régnier-Loilier, chercheur à l’Ined, ajoute qu’en ce soir de fête, les gens seraient moins attentifs à la contraception, créant ainsi « un surplus de conceptions non programmées ».

Actualités en rapport

Nouveau-nés : les parents perdent 44 jours de sommeil la première année

Actualité publiée dans "Société" le 24/09/2013

Nouveau-nés : les parents perdent 44 jours de sommeil la première année

La première année suivant la naissance de leur enfant, les parents perdraient jusqu’à 44 jours de sommeil. L'étude britannique, publiée par le Daily Mail, a été commandée par un fabricant de matelas.

Garde d’enfant : un amendement pour ne plus avancer les frais de nounou

Actualité publiée dans "Société" le 16/09/2013

Garde d’enfant : un amendement pour ne plus avancer les frais de nounou

Les parents devaient jusqu’à présent avancer les frais de nounou avant de recevoir le CMG, mais ils ne devraient plus avoir à s’inquiéter. Dominique Bertinotti a proposé un amendement pour soulager ces familles.

Semaine du goût : les crèches aussi participent

Actualité publiée dans "Société" le 15/10/2013 - Mise à jour le 30/01/2014

Semaine du goût : les crèches aussi participent

Organisée du 14 au 20 octobre 2013, la 24e Semaine du Goût est également l’occasion pour toute la famille de découvrir et redécouvrir le goût, les saveurs. Cette année, l’évènement concerne également les tout-petits, grâce à des ateliers mis en place au sein du réseau « Crèches Attitude ».

La fessée, une punition qui coûte cher

Actualité publiée dans "Société" le 17/10/2013

La fessée, une punition qui coûte cher

Le débat sur les châtiments corporels a été relancé en Haute-Vienne avec la condamnation d’un père à payer une amende de 500 euros pour une fessée donnée à son enfant de 9 ans. En France, la loi sur ces châtiments reste vague.

Le grand site de la petite enfance