> > > Grande-Bretagne : des bons pour des cours d'éducation parentale

Grande-Bretagne : des bons pour des cours d'éducation parentale

Actualité publiée dans "International" le 21/08/2012

Le gouvernement britannique estime que les émeutes qui ont touché Londres en août 2011 sont en partie dues à l'éducation des enfants. Pour enrayer ce problème, des bons d'une valeur de 125 euros ont été distribués.

Grande-Bretagne : des bons pour des cours d'éducation parentale
Pour le gouvernement brittanique, les émeutes de Londres seraient liées à un problème d'éducation (Georges Rex/CC-by-sa)

Les émeutes de Londres

Suite à la mort d'un jeune Caribéen de 29 ans lors d'un échange de tirs dans le quartier de Tottenham, le 4 août 2011, quelques centaines de personnes ont défilé dans les rues pour demander que la vérité soit faite.

Selon la police, le jeune homme, tué par les forces de l'ordre, faisait partie d'une bande de dealers. Le lendemain, les manifestations sont devenues des émeutes, les magasins ont été pillés et des voitures ont été incendiées.

Cette violence a ensuite touché d'autres villes comme Liverpool, Bristol ou encore Birmingham. Lors de ces émeutes, 5 personnes sont décédées et les dégâts ont été estimés à 170 millions de livres, soit 220 millions d'euros.

Un coup de pouce du gouvernement

Le premier ministre, David Cameron, estime « c'est dans les familles et avec l'éducation des enfants qu'il faut commencer » pour soigner cette « société malade ». C'est donc dans cette optique que le gouvernement a mis en place un programme d'éducation destiné aux parents.

Les jeunes parents peuvent désormais se procurer des bons d'une valeur de 100 livres, soit 125 euros dans certaines pharmacies donnant accès à des cours ou des services en ligne. Certaines formations ont déjà commencé pour apprendre les principes d'éducation aux parents d'enfants entre 0 et 5 ans.

Ce projet ambitieux a un coût qui s'élève à un peu plus de 6 millions, une somme entièrement financée par le gouvernement. Beaucoup de parents estiment que c'est une « bonne idée ». Ces derniers doivent prendre plaisir à suivre cette formation et ne doivent « pas se sentir infantilisés par l'État ».

Tous les participants ne viennent pas de milieux sociaux défavorisés, pour l'organisation « être parent » le but est que ce programme concerne un large public. Les experts, quant à eux, sont sceptiques sur le fait que ce projet puisse réduire la violence des jeunes.

Selon Anne Power, professeure en sciences sociales, il est impossible d'établir un « lien naïf » qui dit qu'une « cause A provoque un effet B », pour cela il faudrait quelque chose de « plus construit que les formations parentales ».

Actualités en rapport

1,5 million d'enfants souffrent de malnutrition en Afrique

Actualité publiée dans "International" le 13/08/2012

1,5 million d'enfants souffrent de malnutrition en Afrique

En Afrique, dans le Sahel, le nombre d'enfants souffrant de malnutrition atteint un nouveau record. L'UNICEF a mis en garde la population face à cette réalité et au choléra et criquets pèlerins qui menacent la population.

Bébés oubliés : un outil de sécurité automatique développé en Belgique

Actualité publiée dans "International" le 30/07/2012

Bébés oubliés : un outil de sécurité automatique développé en Belgique

Suite à la mort d'un bébé oublié dans une voiture il y a quelques jours à Evere en Belgique, des étudiants ont un système de sécurité pour prévenir et éviter ce genre d'accidents. Plusieurs constructeurs automobiles seraient déjà intéressés.

Belgique : un 3e nourrisson déposé dans la boite à bébé d'Anvers

Actualité publiée dans "International" le 26/07/2012

Belgique : un 3e nourrisson déposé dans la boite à bébé d'Anvers

À Anvers, la boîte à bébé créée en 2000 a accueilli son 3e nouveau-né. Le petit garçon se trouve au centre de soin à l'enfant Good Engels en attendant qu'une famille d'accueil lui soit trouvée, mais ces boites inquiètent l'ONU.

Belgique : une crèche nocturne ouvre à Bruxelles

Actualité publiée dans "International" le 23/07/2012

Belgique : une crèche nocturne ouvre à Bruxelles

C'est en Belgique, à Bruxelles, qu'un nouveau concept de crèche unique en son genre a vu le jour. Désormais, les enfants de 0 à 6 ans peuvent passer la nuit dans cette crèche nocturne en toute sécurité.

Le grand site de la petite enfance