> > > Des suppositoires contre la toux retirés du marché

Des suppositoires contre la toux retirés du marché

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 15/02/2012

L'Afssaps a annoncé le retrait du marché des suppositoires contenant des dérivés terpéniques aux enfants de moins de 30 mois et quel que soit leur âge pour les enfants ayant des antécédents de convulsions ou d'épilepsie.

Des suppositoires contre la toux retirés du marché
Les suppositoires pour bébé contre la toux retirés du marché (Nynyny / CC-by-sa)

Un risque d'atteinte neurologique

Les suppositoires contre la toux sont désormais retirés du marché. Généralement utilisés pour traiter les bronchites aiguës bénignes des enfants, ils contiendraient des dérivés terpéniques nocifs pour la santé.

Ils augmenteraient les risques de convulsions chez les bébés. C'est pourquoi l'Afsspas a décidé de les retirer de la distribution.

Ils sont donc interdits aux enfants âgés de moins de 30 mois et à tous les enfants, sans restriction d'âge ayant des antécédents d'épilepsie ou de convulsions.

La liste des suppositoires contre-indiqués chez les enfants visés est disponible sur le site de l'Agence française de sécurité sanitaire de santé (Afssaps)

Un retrait immédiat 

Cette décision devait initialement s'appliquer le 13 décembre 2011, mais a été reportée au 13 février 2012 pour « tenir compte du calendrier européen entérinant la décision relative à ces nouvelles contre-indications ».

Depuis quelques jours, les lots des médicaments destinés aux enfants de moins de 30 mois ne sont plus vendus. Ceux destinés aux enfants de plus de 30 mois font mention des contre-indications en cas d’antécédents de convulsions ou d'épilepsie.

Des crèmes ou baumes à appliquer sur la peau et des produits destinés à être inhalés contiennent aussi ces dérivés, mais eux présentent déjà ces contre-indications.

Une mise au point sur le traitement de la toux a été faite en 2010. Elle est disponible depuis octobre 2010 sur le site de l'Afssaps.

En effet, il ne faut pas oublier qu'un médicament prescrit pour un enfant ne convient pas forcément à son frère ou sa sœur.

Actualités en rapport

Allaitement : un anti-stress naturel

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 16/02/2012

Allaitement : un anti-stress naturel

Une récente étude finlandaise a démontré que l'allaitement était un anti-stress naturel. En effet, les bébés allaités au sein deviendraient des adultes plus apaisés. En plus des bénéfices biologiques, des bénéfices psychologiques à l'âge adulte ont été trouvés.

La surdité infantile guérissable par une greffe de cellules souches

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 16/02/2012

La surdité infantile guérissable par une greffe de cellules souches

Des chercheurs américains ont trouvé un traitement permettant de guérir une forme de surdité chez les nourrissons via une greffe de cellules souches. Un nouvel espoir dans la guérison de la surdité infantile.

Les bébés mangent mieux avec les doigts

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 13/02/2012

Les bébés mangent mieux avec les doigts

D'après une étude anglaise, le fait de laisser les bébés se nourrir avec leurs doigts serait bénéfique pour eux. En effet, plus sensible à la texture des aliments, l'enfant se dirigerait naturellement vers une nourriture saine, ce qui limiterait donc les risques de surpoids.

Un lien entre les coliques du nourrisson et les migraines

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 27/02/2012

Un lien entre les coliques du nourrisson et les migraines

Une étude américaine montre du doigt un lien possible entre les coliques du nourrisson et les migraines. En effet, les femmes subissant des migraines seraient deux fois plus susceptibles de donner naissance à un bébé qui souffrira de coliques.

Le grand site de la petite enfance