> > > Des riverains contre une antenne-relais près d'une crèche à Paris

Des riverains contre une antenne-relais près d'une crèche à Paris

Actualité publiée dans "Actualité locale" le 14/03/2012

Dans le VIe arrondissement de Paris, des riverains et des militants de l'association « Robin des Toits » ont empêché, en février dernier, l'implantation d'antennes-relais Bouygues Telecom à proximité d'une école.

Des riverains contre une antenne-relais près d'une crèche à Paris
Le logo des Robins des Toits © Robin des Toits

Un collectif contre l'implantation d'une antenne relais

Le 20 février dernier, Bouygues Telecom avait prévu d'implanter des antennes-relais en haut d'un immeuble et face à une crèche.

C'était sans compter sur la vingtaine de riverains qui compte bien faire entendre sa voix, ces riverains étant accompagnés de l'association « Robin des Toits ».

« Non à l'antenne, Bouygues menace nos enfants ! » voila ce qui était écrit sur les pancartes des manifestants.

Une des membres du collectif se révolte, « Bouygues a obtenu de la copropriété le droit de construire ses antennes en haut de l'immeuble. Mais les habitants n'en ont pas été informés. Ils l'ont appris grâce à une pancarte qui annonçait les travaux. »

Cependant, ce qui consterne le plus les riverains, c'est le fait qu'une crèche qui accueille 85 jeunes enfants, 5 jours par semaine, se situe à 10 mètres de cet immeuble.

« Ils seront inévitablement exposés à des émissions. »

Dans la rue les représentants de l'opérateur attendent l'ordre de leur supérieur pour autoriser les ouvriers à pénétrer dans le chantier.

Mais la présence des militants les empêche d'entrer. Ils ne peuvent agir sans avoir recours à la force, ce que l'opérateur refuse catégoriquement.

Alors, un combat pacifiste se met en place, chacun attend que l'autre cède.

En milieu de journée, un huissier arrive sur les lieux pour faire un constat. Les ouvriers chargés d'installer les antennes sont priés de quitter les lieux.

10 minutes après, ils sont rappelés. Chacun reprend sa place et attend que l'autre cède.

Ce bras de fer entre l'opérateur et les habitants du quartier ne finit pas.

En effet, la journée du 12 mars 2012 s'était terminée par la non-pose de 6 antennes-relais sur le toit de l'immeuble et un constat d'huissier de la part de Bouygues Télécom.

Actualités en rapport

Une nouvelle crèche dans un hôtel particulier français

Actualité publiée dans "Actualité locale" le 08/02/2012

Une nouvelle crèche dans un hôtel particulier français

Le maire de Paris a inauguré la nouvelle crèche située au rez-de-chaussée d'un hôtel particulier. Un lieu de prestige pour ses enfants. Une occasion pour Monsieur Delanoë d'annoncer les 1000 places supplémentaires prévues pour courant 2012.

Une école arc-en-ciel à Paris

Actualité publiée dans "Actualité locale" le 25/07/2012

Une école arc-en-ciel à Paris

Le studio d'architectes Palatre et Leclere a réhabilité une école maternelle rue Pajol, dans le 18e arrondissement de Paris. Cette école arc-en-ciel, est entièrement pensée pour les enfants et s'inscrit dans un projet de renouvellement total du quartier.

1364 places supplémentaires dans les crèches parisiennes

Actualité publiée dans "Actualité locale" le 14/10/2011

1364 places supplémentaires dans les crèches parisiennes

D'après la mairie de Paris, 1364 nouvelles places devraient être ouvertes dans les crèches de la ville au cours de l'année. Des places supplémentaires liées notamment à un recrutement actif.

Une nouvelle crèche inter-entreprises gare du Nord

Actualité publiée dans "Actualité locale" le 08/11/2012 - Mise à jour le 23/05/2014

Une nouvelle crèche inter-entreprises gare du Nord

La SNCF et le gestionnaire de crèches privées Babilou, ont ouvert, à la gare de Paris-Nord, la première crèche se situant dans une gare en Ile-de-France. D'autres projets de ce type devraient voir le jour comme à Saint-Lazare.

Le grand site de la petite enfance