> > > Des mères anglaises payées pour allaiter leur enfant

Des mères anglaises payées pour allaiter leur enfant

Actualité publiée dans "International" le 14/11/2013 - Mise à jour le 25/11/2013

Au Royaume-Uni, le taux d’allaitement reste faible. Pour encourager les jeunes mères à allaiter leur enfant, l’État britannique a décidé de les rémunérer. Si cette expérimentation fonctionne, elle pourrait être appliquée à l'ensemble du pays.

Des mères anglaises payées pour allaiter leur enfant
Le Royaume-Uni est prêt à tout pour promouvoir l'allaitement maternel (Flickr – David Leo Veksler/CC-by-sa-2.0)

Des bons d’achat pour encourager l’allaitement

Deux comtés situés au centre du Royaume-Uni ont été sélectionnés pour expérimenter un nouveau projet visant à encourager l’allaitement maternel. Dans le Derbyshire et le South Yorkshire, 130 femmes se sont portées volontaires pour participer à l’expérimentation qui devrait durer jusqu’en mars 2014.

Le principe : allaiter son enfant pendant les 6 premières semaines pour gagner la somme de 120 livres, soit 140 euros en bons d’achat. Plus la durée de l’allaitement est longue plus la somme sera élevée. Le maximum est de 200 livres, autrement dit 240 euros pour 6 mois d’allaitement.

Pour participer à l’expérience et recevoir ces bons payés par le National Prevention Research Initiative, les jeunes mères devront signer une déclaration qui confirme qu’elles allaitent leur bébé. Si l’expérience fonctionne, elle pourrait être étendue à l’ensemble du pays.

Royaume-Uni : mauvais élève en matière d’allaitement maternel

Selon une des organisatrices du projet, Claire Relton, de l’université de Sheffield, « le Royaume-Uni a l’un des taux d’allaitement maternel les pires du monde ». Dans le pays, seul un tiers des nourrissons est nourri au sein.

Le principe des bons d’achat a été mis en place suite au constat que dans les zones riches, les bébés sont beaucoup plus nombreux à être allaités que dans les zones défavorisées, or l’allaitement maternel permet de protéger l’enfant de certaines maladies infectieuses et chroniques rappelle l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

 

Actualités en rapport

La fédération de Wallonie-Bruxelles s’offre 16 000 places en crèches

Actualité publiée dans "International" le 18/11/2013 - Mise à jour le 25/11/2013

La fédération de Wallonie-Bruxelles s’offre 16 000 places en crèches

En approuvant le nouveau contrat de gestion de l’Office national de l’enfance (ONE) 2013-2018, le gouvernement de la Féderation de Wallonie Bruxelles a également validé le Plan Cigogne III officialisant la création de 16 000 nouvelles places en crèches d’ici 2022.

Monde : un tiers des enfants ne sont pas reconnus officiellement

Actualité publiée dans "International" le 16/12/2013

Monde : un tiers des enfants ne sont pas reconnus officiellement

Selon l’Unicef, près de 230 millions d’enfants de moins de 5 ans n’auraient pas d’existence légale dans le monde. Sans reconnaissance officielle ces enfants, exclus de la société, sont exposés à toutes les formes d’exploitation et de violences.

USA : Des cours de français pour bébé à Brooklyn

Actualité publiée dans "International" le 10/10/2013

USA : Des cours de français pour bébé à Brooklyn

Dès l’âge de 7 mois, les enfants seraient capables de distinguer deux langues. À New York, le centre de langue « Coucou Brooklyn » s’est approprié ces observations et propose des cours de français aux tout-petits.

Chine : un vaccin mortel contre l’hépatite B

Actualité publiée dans "International" le 27/12/2013

Chine : un vaccin mortel contre l’hépatite B

En Chine, un peu plus d’un mois, huit nourrissons ont trouvé la mort suite à l’injection d’un vaccin contre l’hépatite B. Traumatisés par les anciens scandales sanitaires, les familles chinoises réclament la plus grande fermeté de l’État. Près de 44 millions de doses de ce vaccin seraient...

Le grand site de la petite enfance