> > > Des couches biodégradables à base de méduses

Des couches biodégradables à base de méduses

Actualité publiée dans "Insolite" le 28/05/2014

Une entreprise israélienne, Cine'al, vient de mettre au point des couches-culottes pour bébés à base de chair de méduse. Écologiques et biodégradables, ces couches peuvent se décomposer entièrement en moins d’un mois et pourraient être une alternative aux couches jetables classiques et aux couches lavables.

Des couches biodégradables à base de méduses
Une start-up israélienne souhaite utiliser les méduses comme matériau pour les couches culottes (Flickr – Martin Brochhaus/CC-by-sa-2.0)

La chair des méduses dans les couches pour bébés

Les travaux réalisés par l’université de Tel-Aviv ont montré les capacités ultra-absorbantes de la chair des méduses. Composées à plus de 90 % d’eau, ces créatures peuvent absorber un volume important de liquide en quelques secondes sans se dissoudre.

Suite à ces résultats, la société israélienne Cine'al a décidé de lancer les premières couches-culottes pour bébés à base de méduse. Cette nouvelle couche, l’Hydromash, serait donc composée de chair de méduse mélangée à des nanoparticules antibactériennes.

Actuellement, les responsables de Cine'al négocient avec la Corée du Sud et la Caroline du Sud, deux régions dont les côtes sont régulièrement envahies par les méduses, pour implanter des usines de production.

Une alternative écologique aux couches jetables

À première vue, l’utilisation de ces monstres gélatineux pour protéger les fesses de nos bébés peut sembler répugnante, elle serait néanmoins doublement écologique.

Comme l’a rappelé le PDG de Cine'al dans le Point, il y a « trop de méduses dans l’océan et trop de Pampers dans la nature ». Boostées par la disparition de leurs prédateurs naturels et par le réchauffement des eaux, les populations de méduses sont de plus en plus nombreuses, allant parfois jusqu’à envahir par milliers nos côtes. Autant en profiter donc pour exploiter ces méduses et nettoyer nos bords de mer

L’autre avantage d’utiliser la chaire de méduse est sa capacité à se décomposer rapidement. Or, comme le rappelle l’agence de l’environnement, le temps de décomposition complète des 3 milliards de couches jetées par an en France est évalué à 1 voire 2 siècles. À titre de comparaison, les couches Hydromash ne prendraient que 30 jours pour se décomposer entièrement.

Au final, les couches-culottes Hydromash pourraient même s’avérer plus écologiques que les couches lavables.

Actualités en rapport

Un bracelet connecté pour jouer et stimuler l'activité physique des enfants

Actualité publiée dans "Insolite" le 03/06/2014

Un bracelet connecté pour jouer et stimuler l'activité physique des enfants

Aux États-Unis, le fabricant de jouets LeapFrog a annoncé la sortie d’un bracelet connecté pour enfants âgés de 4 à 7 ans, le LeapBand, pour le mois d’août 2014. Enregistrant l’activité physique de l’enfant, le bracelet propose également différents jeux dépendants ou non du niveau d’activité...

Brésil : des bracelets électroniques pour enfant dans les magazines de mode

Actualité publiée dans "Insolite" le 14/05/2014

Brésil : des bracelets électroniques pour enfant dans les magazines de mode

Au Brésil en avril, la marque de soins Nivea proposait aux familles des bracelets équipés de puces électroniques pour ne pas perdre ses enfants sur la plage. Loin des habituels échantillons de crème solaire, le bracelet était offert dans les pages pubs du magazine de mode Véja.

Cacher sa grossesse aux sites commerciaux est quasiment impossible

Actualité publiée dans "Insolite" le 30/04/2014 - Mise à jour le 03/11/2014

Cacher sa grossesse aux sites commerciaux est quasiment impossible

En exploitant les données des réseaux sociaux, les sites de vente en ligne ou encore les paiements par carte, les sites commerciaux et grandes enseignes ciblent particulièrement les femmes enceintes. Pour cacher sa grossesse aux yeux de ces commerciaux, Janet Vertisi, une universitaire...

Jeux vidéos : débloquer les codes parentaux à 5 ans c’est possible

Actualité publiée dans "Insolite" le 07/04/2014

Jeux vidéos : débloquer les codes parentaux à 5 ans c’est possible

À San Diego en Californie, un enfant de 5 ans a découvert une faille dans le système de sécurité parental de Microsoft. Sans passer par le code parental, le petit garçon a pu accéder à des jeux sur la console Xbox qui lui étaient interdits.

Le grand site de la petite enfance