> > > Belgique : une crèche nocturne ouvre à Bruxelles

Belgique : une crèche nocturne ouvre à Bruxelles

Actualité publiée dans "International" le 23/07/2012

C'est en Belgique, à Bruxelles, qu'un nouveau concept de crèche unique en son genre a vu le jour. Désormais, les enfants de 0 à 6 ans peuvent passer la nuit dans cette crèche nocturne en toute sécurité.

Belgique : une crèche nocturne ouvre à Bruxelles
À Bruxelles, certaines crèches sont ouvertes la nuit (R/DV/RS / CC-by)

Un nouveau concept

À Bruxelles, « bonne nuit les petits », une crèche de nuit, a ouvert ses portes pour les enfants de 0 à 6 ans. Considérée comme une sorte d'hôtel de luxe pour bébé, cette structure a été créée dans le but de laisser un peu de temps libre aux parents,

Lila Azmani, à l'origine de ce concept, explique qu'en tant que maman divorcée, elle cherchait un endroit où laisser son enfant, en sécurité, pour pouvoir profiter d'un peu de temps libre, c'est ainsi que l'idée d'une crèche nocturne lui est venue.

Selon elle, les parents font « souvent appel à des baby-sitters, mais bon, ce n’est pas forcément très rassurant ». Elle estime « qu’à un moment donné il faut trouver quelque chose qui permet la transparence ».

En terme de sécurité, la crèche dispose de caméras dirigées en permanence sur le lit des enfants. Ainsi les gardiennes peuvent surveiller l'enfant et les parents peuvent aussi se connecter à la webcam de leur enfant pour s'assurer que tout va bien.

La gérante explique que les parents « peuvent voir à un moment donné, donc pas tout le temps, au moment de l’inscription de l’enfant jusqu’à la sortie de l’enfant. Après, ils n’ont plus de regard. Ils ne peuvent plus accéder, c’est flouté, c’est noir ».

Cette crèche a aussi pour objectif que les 7 enfants qu'elle peut accueillir s'y sentent bien. Les parents ont le choix entre 2 formules, soit ils font garder leur enfant entre 18 h 30 et minuit, à 9 euros de l'heure, soit l'enfant y passe la nuit, petit déjeuner compris, pour 100 euros.

Des spécialistes s'interrogent

Ce concept innovant ne fait pas l'unanimité chez certains spécialistes. Beaucoup estiment qu'il est nécessaire pour les parents de « ménager du temps pour leur couple », mais qu’il faut présenter la chose correctement à l'enfant.

Selon Emmanuel de Becker, pédopsychiatre à Saint-Luc, « il y a évidemment tous les aspects d’angoisse, de lien. Comment cela est présenté à l’enfant, dans quelle dynamique c’est pris au niveau du couple parental ».

Actualités en rapport

Belgique : un 3e nourrisson déposé dans la boite à bébé d'Anvers

Actualité publiée dans "International" le 26/07/2012

Belgique : un 3e nourrisson déposé dans la boite à bébé d'Anvers

À Anvers, la boîte à bébé créée en 2000 a accueilli son 3e nouveau-né. Le petit garçon se trouve au centre de soin à l'enfant Good Engels en attendant qu'une famille d'accueil lui soit trouvée, mais ces boites inquiètent l'ONU.

États-Unis : un enfant pourrait bientôt avoir plus de 2 parents légaux

Actualité publiée dans "International" le 17/07/2012

États-Unis : un enfant pourrait bientôt avoir plus de 2 parents légaux

En Californie, un projet de loi propose la reconnaissance, pour un enfant, de plus de deux parents légaux. Cette loi est proposée dans le but de faciliter le quotidien des familles homoparentales ou recomposées.

Australie : des enfants obèses retirés de leurs parents

Actualité publiée dans "International" le 16/07/2012

Australie : des enfants obèses retirés de leurs parents

Les autorités de l'État de Victoria en Australie ont pris une décision majeure en matière de lutte contre l'obésité et deux enfants souffrants d'obésité ont été retirés de leur famille. Cette décision est loin de faire l'unanimité.

Bébés oubliés : un outil de sécurité automatique développé en Belgique

Actualité publiée dans "International" le 30/07/2012

Bébés oubliés : un outil de sécurité automatique développé en Belgique

Suite à la mort d'un bébé oublié dans une voiture il y a quelques jours à Evere en Belgique, des étudiants ont un système de sécurité pour prévenir et éviter ce genre d'accidents. Plusieurs constructeurs automobiles seraient déjà intéressés.

Le grand site de la petite enfance