> > > Allaitement : le Motilium ne doit pas être détourné.

Allaitement : le Motilium ne doit pas être détourné.

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 08/12/2011

L'usage du Motilium pour mieux allaiter va en s'accroissant. De plus en plus de médecins décident d'en prescrire pour favoriser la lactation, malgré les contres-indications de ce médicament. Certains spécialistes ont décidé de tirer la sonnette d'alarme face à ce mauvais usage.

Allaitement : le Motilium ne doit pas être détourné.
Un boite de Motilium © Janssen

Un médicament anti-nausée détourné pour favoriser l'allaitement

Le Motilium est utilisé pour traiter les nausées et vomissements. Il doit donc être délivré uniquement pour ces symptômes et non pour un allaitement, la mention : « ne dois pas être utilisé au cours de l'allaitement » étant d'ailleurs précisé sur la notice.

Certains médecins prescrivent du Motilium pour augmenter la production de lait maternel. Sur les forums on constate aussi que le nom de ce médicament, aussi appelé Dompéridone, revient fréquemment, il est considéré comme le cachet miracle permettant de nourrir son enfant sans que celui-ci soit en contact direct avec le médicament.

« Le docteur m'a prescrit 8 comprimés, je l'ai allaité en complet 9 mois et là il tète toujours matin et soir à presque 1 an » se réjouit une femme sur un forum.

Un détournement très dangereux

Le Dompéridone peut être à l'origine de problèmes cardiaques comme l'arythmie ventriculaire ou encore la mort subite du nourrisson.

Le patron de l'agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) Dominique Maraninchi reconnaît que l'allaitement est important, mais que ce n'est pas une raison pour mettre sa vie en danger. « Il faut rapidement intervenir et dire à toutes les jeunes mamans que l'allaitement, c'est important, mais que ce médicament, quand on le détourne de son usage, est très dangereux ».

Les médecins doivent donc respecter les indications du produit pour le prescrire, « si votre médecin vous prescrit un médicament pour allaiter, c’est très dangereux et suspect », précise ainsi le Dr Maraninchi.

Actualités en rapport

Pas de mensonge pour les nourrissons

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 08/12/2011

Pas de mensonge pour les nourrissons

Contrairement aux idées reçues, un nourrisson n'est pas totalement innocent. Une étude québécoise a permis de constater qu'un enfant âgé de quelques mois peut discerner le vrai du faux et s'en servir.

Étude Elfe : les derniers enfants sélectionnés le 5 décembre

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 05/12/2011

Étude Elfe : les derniers enfants sélectionnés le 5 décembre

Démarrée au mois d'avril, l'étude Elfe vient de terminer sa quatrième phase de sélection. Au total, 20 000 bébés ont été retenus et seront suivis jusqu'à leur 20 ans. Cette étude permettra de mieux comprendre l'impact de l'environnement sur le développement.

La santé des enfants mise à mal par les habitudes de leurs parents

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 14/12/2011

La santé des enfants mise à mal par les habitudes de leurs parents

C'est un fait désormais prouvé scientifiquement, le mode de vie, les habitudes de consommation et l'hygiène de vie en général doivent être pris en compte bien avant la grossesse, tant leurs conséquences sur la santé future de l'enfant sont importantes.

La cholestase néonatale, une maladie à surveiller

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 15/12/2011

La cholestase néonatale, une maladie à surveiller

La cholestase est une maladie de plus en plus présente chez les nourrissons et qui est à surveiller et à repérer au plus tôt. Pour cela, une campagne d'information pour la dépister sera lancée en janvier prochain.

Le grand site de la petite enfance