> > > Alimentation à la demande : un facteur d'intelligence pour bébé

Alimentation à la demande : un facteur d'intelligence pour bébé

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 21/03/2012

Une étude britannique de l'université d'Essex révèle que les bébés allaités à la demande auraient un QI plus élevé que les autres et qu'ils réussiraient donc mieux à l'école. Nourrir son enfant à heure fixe serait donc moins bon pour son développement.

Alimentation à la demande : un facteur d'intelligence pour bébé
L'étude a été publiée par l'université d'Essex © Essex University

Un QI plus élevé chez les bébés nourris à la demande

Cette étude a été menée sur plus de 10 419 enfants nés dans les années et sur 3 types de couples mère-bébé. Durant l'étude, les mères ont été interrogées sur le mode d'allaitement et sur d'autres indicateurs de bien-être maternels comme le sommeil, l'irritabilité ou encore la fatigue par exemple.

Les résultats ont été mesurés par des tests standards sur les enfants de 5, 7, 11 et 14 ans puis par des tests de QI à l'âge de 8 ans. À 8 ans, les scores de QI des enfants nourris à la demande sont supérieurs de 4 à 5 points par rapport aux scores des autres enfants.

Le docteur Maria Iacovou, directrice de cette recherche déclare « À ce stade nous restons prudents sur le lien de causalité entre mode d'alimentation et QI. Nous ne pouvons pas expliquer ces différences, mais avons plusieurs hypothèses. ». Selon les scientifiques, les enfants dont les besoins alimentaires sont satisfaits se sentent plus écoutés.

Ainsi, leur cerveau se développe de façon optimale. Ces conclusions sont valables pour l’allaitement comme pour le biberon. Seulement, nourrir à la demande à des effets négatifs sur les parents. En effet, une mère qui pratique l’alimentation à la demande sera plus fatiguée qu’une mère qui la pratique à heure fixe.

Cette dernière se sentira mieux psychologiquement et physiquement, et sera moins sensible aux colères et autres caprices de son bébé. Un nouvel élément pour le débat sur l'allaitement. En effet, entre QI élevé de l'enfant et bien-être de la mère il faudra choisir.

Actualités en rapport

La taille de l'enfant associé au comportement maternel

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 21/03/2012

La taille de l'enfant associé au comportement maternel

Une étude britannique a montré que la taille et le poids de l'enfant pourraient avoir un lien avec le mode de vie de la mère durant la grossesse. Les conclusions ont été publiées le 14 mars dernier dans la revue « PloS ONE ».

La césarienne facteur de complications pour les accouchements suivants

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 14/03/2012

La césarienne facteur de complications pour les accouchements suivants

Une récente étude australienne, parue dans une revue scientifique américaine, montre que les femmes qui ont subi une césarienne pour leur premier enfant ont plus de risques de complications si elles accouchent par voie vaginale pour le deuxième.

Médicament : rappel de lots d'Advil pour nourrisson

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 14/03/2012

Médicament : rappel de lots d'Advil pour nourrisson

Le laboratoire de médicaments Pfizer Santé Familiale et l'Afssaps ont décidé de procéder au rappel d'un lot du médicament Advil pour enfants et nourrissons. Ce rappel se ferait par « mesure de précaution ».

La surveillance médicale de la grossesse inquiète des professionnels

Actualité publiée dans "Santé et enfance" le 29/03/2012

La surveillance médicale de la grossesse inquiète des professionnels

Avec le développement des connaissances scientifiques sur le fœtus, les moyens permettant la surveillance médicale de la grossesse n'ont pas cessés de s'améliorer. Mais un problème éthique se pose sur l'importance ou non de tout savoir sur le bébé à naître.

Le grand site de la petite enfance